Acné: comment affecte-t-elle l'estime de soi ?

Bien que l'acné ne soit pas une maladie médicalement dangereuse, l'impact émotionnel sur les adolescents est souvent important. Voyons comment cela affecte l'estime de soi.
Acné: comment affecte-t-elle l'estime de soi ?

Dernière mise à jour : 22 novembre, 2022

L’acné ne traverse pas la vie d’un adolescent sans laisser son lot d’inconfort. La vérité est que les maladies de la peau, telles que les boutons et les points noirs, ne sont pas une surprise une fois la puberté commencée. Celles-ci touchent la majorité des jeunes entre 12 et 18 ans, bien qu’avec des intensités différentes. Lisez la suite pour savoir comment l’acné affecte l’estime de soi.

Vous vous souvenez de cette angoisse et de cet inconfort que vous ressentiez pendant votre adolescence lorsqu’au réveil, vous vous regardiez dans le miroir et que vous aperceviez, deux ou trente boutons qui avaient poussé pendant votre sommeil. Plus d’une fois vous avez stressé en vous renseignant sur les stratégies possibles pour les dissimuler. D’un autre côté, si vous faites partie des chanceux qui n’ont pas souffert d’acné durant leur jeunesse, vous aurez remarqué à quel point cela affectait la plupart de vos amis.

L’impact émotionnel des lésions cutanées du visage chez les adolescents est considérablement important. Bien que les effets varient selon les traits de personnalité et la qualité du réseau de soutien, entre autres facteurs, les imperfections ou les aspects indésirables affectent plus ou moins la confiance et l’estime de soi.

Le corps qui se sent étranger

Une adolescente avec de l'acné qui s'applique une crème;

Nous savons que les adolescents recherchent, explorent et réaffirment leur identité en compagnie de leurs pairs. Le style vestimentaire, les caractéristiques physiques et même le mouvement du corps représentent des éléments pertinents dans la phase intermédiaire entre l’enfance et l’âge adulte.

Cette étape apporte avec elle de grands changements hormonaux qui entraînent des transformations corporelles notoires. Ainsi, les poils du visage et des organes génitaux apparaissent, les seins grossissent et la voix change. Le corps éclate de telle manière que le sentiment de sécurité et de confiance est clairement interrompu. Et que tout semble s’effondrer. En effet, se reconnaître dans un corps qui jusqu’alors se sentait étranger implique un travail symbolique ardu.

En ce sens, l’image de soi présente des changements importants. Car si la personnalité reste similaire dans le temps, on ne peut pas en dire autant du corps.

Les effets psychosociaux de l’acné

L’acné est une maladie inflammatoire pilo-sébacée. Elle se situe généralement dans les endroits où abondent les glandes séborrhéiques sébacées, comme le visage, le dos et la poitrine. Comme nous l’avons dit, ce n’est pas une condition inhabituelle, bien au contraire. Cela concerne 91 % des adolescents de sexe masculin et 79 % des adolescentes. Bien que les enfants et les adultes ne soient pas exempts de cette maladie de peau, le pourcentage d’apparitions est beaucoup plus faible.

Parfois, la poussée de croissance s’accompagne de l’acné tant redoutée et célèbre. Et les maladies de la peau causent souvent beaucoup de dommages à l’estime de soi. Avec d’autres facteurs, elles peuvent également causer des dommages plus graves tels que l’anxiété sociale ou la dépression.

De manière générale, l’apparition de boutons ou de points noirs perturbe la stabilité émotionnelle des personnes et laisse des séquelles psychologiques associées à l’image corporelle et à l’estime de soi. Cette dernière est comprise comme la perception évaluative de soi dans sa globalité. Par exemple, lorsque nous parlons de faible estime de soi, nous faisons référence à l’incapacité personnelle de se valoriser de manière positive.

Visage avec de l'acné.

La relation entre l’acné et l’estime de soi

Boutons, cicatrices ou taches permanentes causées par l’acné ne sont que quelques-unes des manifestations qui peuvent inquiéter les adolescents. Même les conséquences psychologiques et émotionnelles peuvent atteindre un niveau élevé. Selon une étude réalisée par l’Universidad del Norte, en Colombie, l’acné peut avoir les effets psychologiques suivants :

  • Des manifestations telles que l’isolement social.
  • Pensée d’inutilité ou image de soi négative.
  • Diminution de la perception de soi ou de l’image de soi.
  • Faible estime de soi.

À leur tour, le sentiment d’infériorité, l’anxiété ou la peur d’être rejeté à cause de l’acné sont des manifestations émotionnelles qui se répètent chez les jeunes qui en souffrent. Beaucoup d’entre eux ont honte de se montrer avec leurs visages germés. Ils ont donc tendance à s’isoler de leur environnement social exogame. Cela a un impact négatif sur le développement psychosocial de la personne. Car cela nuit généralement à la construction de liens étroits avec les pairs, ainsi qu’avec les premiers partenaires.

D’autre part, grâce à des recherches menées en 2018, la comorbidité psychiatrique et les niveaux de comportement d’automutilation ont été évalués. En outre, la probabilité de suicide, la satisfaction de vivre, l’estime de soi et la solitude chez les jeunes souffrant d’acné. Les chercheurs ont conclu que les adolescents souffrant d’acné avaient des niveaux inférieurs d’estime de soi et des niveaux plus élevés d’insatisfaction vis-à-vis de leur propre vie et de leur isolement social.

Acné et estime de soi: Accompagner le jeune et solliciter une aide professionnelle

Comme vous pouvez le constater, l’acné est une affection cutanée très courante à la puberté et à l’adolescence. Bien qu’elle ne comporte pas de risque sur le plan médical, l’acné peut être très dommageable pour l’estime de soi des jeunes. Dans ces cas, il sera nécessaire d’effectuer un traitement pour éliminer l’acné. Ainsi que de fournir un soutien familial adéquat et de recourir à une aide professionnelle afin d’aider psychologiquement le mineur.

Cela pourrait vous intéresser ...
Types et causes de l’acné juvénile
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Types et causes de l’acné juvénile

L'acné juvénile n'est pas qu'un simple désagrément passager de la peau, elle a aussi de lourdes répercussions psychosocial des personnes qui en sou...



  • Adell, CJ. (2018). Impacto psicológico y social del acné en adolescentes y
    adultos jóvenes. Trabajo fin de grado. Grado en Enfermería. Universidad de Valladolid. Facultad de Enfermería de Soria. Disponible en TFG-O-1393.pdf (uva.es)
  • Gulfo Gutiérrez, AJ., Muñoz Parody, JC. (2019) Prevalencia de baja autoestima en adolescentes con acné: revisión sistemática. Programa de Medicina. Departamento de Salud Pública. Universidad del Norte. Barranquilla, Colombia. Disponible en 139724.pdf (uninorte.edu.co)
  • Özyay E. F., Aktepe E, E. (2018). La evaluación de la comorbilidad psiquiátrica, el comportamiento autolesivo, la probabilidad de suicidio y otros factores psiquiátricos asociados (soledad, autoestima, satisfacción con la vida) en adolescentes con acné: un estudio piloto clínico. J Cosmet Dermatol. 2019 Junio;18(3):916-921.