Accoucher en été : avantages et inconvénients

· 2 janvier 2019
Vous avez déjà certainement pensé au meilleur moment pour accoucher. En plus de vos intérêts personnels, le temps qu'il fait sera déterminant aussi bien pour l'accouchement que pour les jours qui suivent. Quels sont les avantages et les inconvénients d'accoucher en été ?

Être enceinte pendant presque 40 semaines implique une série de gênes. Plus le moment de l’accouchement approche et plus la liste s’agrandit.

Mais en plus des inconforts courants de la grossesse, la météo peut influencer les sensations de la mère et de l’enfant. Quels sont les avantages et les inconvénients d’accoucher en été ?

Les femmes enceintes et les nouvelles mamans souffrent généralement de la chaleur asphyxiante de cette saison. Non seulement parce qu’elles doivent supporter des températures élevées, mais aussi car elles se demandent si cela peut affecter le bébé d’une manière ou d’une autre.

Toutefois, accoucher en été présente des avantages et des inconvénients. Et la plupart des désagréments que la chaleur apporte avec elle ont une solution facile.

Les avantages d’accoucher en été

« En plus de fournir de l’énergie ainsi qu’une vision plus positive, l’été offre une grande quantité de vitamine D »

De nombreuses mères accouchent en été. En effet, après janvier et octobre, c’est à ce moment-là que la plupart des naissances ont lieu en Espagne.

Bien que ce soit une donnée insignifiante, cela indique qu’au moment de l’accouchement, le fait que ce soit en été n’ajoute aucune difficulté par rapport aux autres saisons.

Par conséquent, lors de l’accouchement, aucune mesure particulière ne sera prise à cause du temps estival. Et même si c’est une période de vacances, l’équipe médicale se relaie. Il y aura toujours suffisamment de personnel pour accueillir et prendre soin du nouveau-né.
Accoucher en été permet de profiter des premiers jours en plein air avec le bébé.

Mais en plus de ne pas poser de problèmes significatifs, la grossesse, l’accouchement et la période post-partum à cette saison possèdent certains avantages :

  • Le premier d’entre eux est qu’avec le beau temps et l’époque des vacances, les offres de détentes sont plus larges. Par exemple, aller à la piscine ou à la plage et nager doucement est bénéfique aussi bien pendant la grossesse que pour la santé en général. Cela est aussi plus facile de voyager et de profiter de la compagnie des amis et de la famille.
  • Les climats chauds augmentent la sensation de joie et de bien-être. Les jours sont plus longs et nous avons donc plus de temps pour en profiter. Par ailleurs, ce n’est pas forcément pour travailler ou boucler un projet. C’est également davantage de temps pour se détendre et avoir des projets.
  • En plus de fournir de l’énergie ainsi qu’une vision plus positive, l’été offre une grande quantité de vitamine D. L’exposition au soleil est généralement plus importante quand nous profitons du beau temps. Par conséquent, la maman et le bébé absorberont plus de vitamine. Cette dernière contribue à la formation des os et du calcium.

Quelques inconvénients d’accoucher en été

« La chaleur de l’été implique plus de transpiration et d’exposition à un soleil très fort. Il s’agit de facteurs qui affectent particulièrement les femmes enceintes et les nouveaux-nés. Il faut donc être prudent »

Quand nous pensons aux problèmes causés par l’accouchement, ou simplement la grossesse pendant l’été, la première chose qui nous vient à l’esprit est la chaleur.

La grossesse elle-même implique une augmentation de la chaleur corporelle. Avec les températures élevées de la saison, les futures mamans se sentent étouffées presque en permanence.

Cela peut contribuer à influencer d’autres inconforts de la grossesse. En effet, une chaleur étouffante n’est pas tout à fait le meilleur allié pour les jambes gonflées ou les difficultés pour dormir, entres autres.

Accoucher en été augmente les sensations de joie et de bien-être grâce à la chaleur et aux jours plus longs.

Les températures élevées peuvent également toucher le bébé. Il est donc important de le maintenir au frais. L’été implique aussi de transpirer davantage et de s’exposer à un soleil plus fort. Il s’agit de facteurs auxquels il faut faire attention.

Comment faire face aux inconforts ?

  • Maintenir une alimentation équilibrée. La chaleur peut réduire les envies de manger, mais vous devez continuer à avoir une alimentation équilibrée. Les repas copieux obligent l’organisme à travailler davantage, générant ainsi plus de chaleur. Optez donc pour des repas légers, avec beaucoup de fruits et de légumes.
  • Boire suffisamment d’eau. Avec la chaleur et l’allaitement, la soif s’intensifie. Réduire le sel dans les repas aidera à rester hydratée, même si vous ne l’éliminez pas complètement. Cela est bénéfique pour la formation du bébé. La meilleure alternative pour combattre la déshydratation est l’eau. Néanmoins, vous pouvez également prendre des jus de fruits, du lait ou des boissons isotoniques.
  • Hygiène extrême. Avec la chaleur, il est normal de transpirer beaucoup. Cela peut être inconfortable et désagréable. Si vous avez également reçu une césarienne ou une épisiotomie, vous devrez faire particulièrement attention à la zone des points de suture. Lavez la zone délicatement et essayez d’éviter de vous immerger complètement les premiers jours après l’accouchement.
  • Utiliser des vêtements qui respirent et une crème haute protection. Cela est valable pour vous et votre bébé. En plus de porter des tissus naturels et qui permettent à la peau de respirer, privilégiez les habits amples et de couleurs clairs.

Il est certain que l’été peut augmenter les gênes de la grossesse et de l’accouchement. Toutefois, cela ne sera pas non plus très différent aux autres saisons de l’année.

Cependant, ces inconforts peuvent être atténués, alors si vous avez prévu d’accoucher en été, sachez que c’est la meilleure période pour profiter des premiers jours de votre bébé en plein air.