6 conseils pour une grossesse sereine après une fausse-couche

18 avril 2019
Dans cet article, vous découvrirez de précieuses recommandations pour vivre une grossesse sereine après avoir souffert d'une fausse-couche.

L’expérience d’une grossesse sereine est la préoccupation de nombreuses femmes. Cette préoccupation est d’autant plus grande lorsqu’une fausse-couche est venue ternir une précédente grossesse.

La première chose à faire pour se rassurer est de s’assurer que les causes de la fausse-couche ont été corrigées ou sont sous traitement. Le second pas à donner est de renouer avec son corps, de lui ré-attribuer ses caractéristiques normales et de tout préparer pour l’arrivée de bébé.

Ce processus nécessite du temps, de l’attention et des traitements physiques et psychologiques permettant de placer les parents dans les meilleurs prédispositions possibles.

Pour cela, votre médecin vous recommandera une série d’examens permettant d’identifier les raisons de la fausse-couche. Les résultats permettront de mettre en place les mesures nécessaires pour soulager une quelconque anomalie pouvant affecter une grossesse future.

« Beaucoup de fausses-couches (avant la 20 ème semaine) surviennent car le fœtus ne se développe pas normalement. Les problèmes chromosomiques du bébé sont responsables d’environ 50 % des interruptions de grossesse involontaires prématurées ».

-Guide de la Clinique Mayo-

Comment vivre une grossesse sereine ?

1. Donnez vous du temps pour récupérer émotionnellement

Une fausse-couche peut provoquer une sensation intense d’angoisse et générer des sentiments de culpabilité et de perte. Tout naturellement, ces émotions ne sont pas appropriées pour vivre et profiter à nouveau du processus de gestation.

Il faut également avoir à l’esprit le fait que les fausses-couches ayant lieu à des étapes avancées de la grossesse peuvent être plus difficiles à surmonter.

2. Assurez vous que l’appareil reproducteur n’est pas endommagé

Après une fausse-couche, les organes internes peuvent être endommagés ou infectés. Dans des cas extrêmes, il existe même un risque de diminution ou de perte de la fertilité. Il est donc important de consulter votre gynécologue afin d’écarter tout type de difficulté physiologique.

Certains examens médicaux peuvent vous être recommandés afin d’identifier les causes de la fausse-couche et de prévenir une répétition de la situation. Ces examens sont :

  • La prise de sang. Elle permet de contrôler le système immunitaire et l’équilibre hormonal nécessaire pour une grossesse sereine.
  • Le test chromosomique. Il permet de vérifier que vos chromosomes et ceux de votre partenaire ne sont pas responsables de la fausse-couche.
examens médicaux après une fausse couche

  • L’examen à ultrasons. Il permet d’inspecter l’abdomen.
  • L’hystéroscopie. Elle permet de contrôler les trompes de Fallope et l’utérus.
  • La sonohystérographie. Elle permet de vérifier que la cavité utérine est dans de bonnes conditions.

Il est également nécessaire de patienter afin de permettre au cycle menstruel de retrouver sa régularité, notamment la phase lutéale. Si vous souhaitez concevoir à nouveau, la cavité utérine doit être saine et forte et vos niveaux de progestérone doivent être normaux.

3. Consommez des vitamines prénatales

Lorsque l’on planifie l’arrivée d’un bébé au sein de la famille, il est recommandé de choisir de bonnes vitamines prénatales. Ainsi, vous augmenterez la quantité et la qualité des nutriments essentiels que vous apportez à l’enfant en développement.

Ces vitamines sont accessibles en vente libre ou sous ordonnance d’un médecin. Les éléments les plus importants sont l’acide folique, le calcium et le fer.

4. Evitez les efforts physiques intenses à la maison et au travail

Les tâches simples du quotidien peuvent être très dangereuses lorsque vous êtes enceinte. Vous devez absolument éviter les actions telles que l’exposition à des substances chimiques ou le fait de soulever des objets lourds.

Les professionnels déconseillent de monter sur des tabourets et escabeaux. Ne videz pas de poubelles contenant des produits toxiques. Ne restez pas debout pendant des durées prolongées. Enfin, ne restez pas trop longtemps devant le four ou la cheminée.

5. Surveillez les changements de votre poids

Le besoin et la demande de nutriments sont plus conséquent lors de la grossesse. Il est donc normal que vous augmentiez certains apports.

En réalité, il est fondamental que vous ayez un certain équilibre dans la prise de poids. Si vous prenez beaucoup de poids, il sera difficile de perdre les kilos après l’accouchement. Si vous prenez peu de poids, le bébé pourrait risquer d’expérimenter une croissance insuffisante à la naissance.

6. Améliorez vos habitudes alimentaires

En plus de boire des quantités suffisantes d’eau, il est important que vous consommiez 6 repas espacés au cours de la journée.

Les aliments les plus recommandés pour les femmes enceintes sont les aliments riches en folate : les céréales, les asperges, les lentilles, le poisson et les oranges seront vos meilleurs alliés. Rappelez vous que l’acide folique contribue au développement adéquat du bébé.

vivre une grossesse sereine

Il est également important de limiter la consommation de caféine lors de la grossesse. Si vous souhaitez grignoter entre les repas, l’option la plus saine est de manger un fruit avec du sucre naturel afin d’augmenter votre niveau d’énergie.

Ces recommandations vous aideront à expérimenter une grossesse sereine après une fausse-couche. Rappelez vous que vous devez d’abord être prête émotionnellement afin de garantir un processus affectueux et gratifiant pour vous, votre partenaire et le bébé.