11 astuces pour se débarrasser du hoquet chez les enfants

Votre enfant a le hoquet et vous ne savez pas comment le faire cesser ? Voici les meilleurs conseils soutenus par la tradition et la recherche scientifique. Ne les manquez pas !
11 astuces pour se débarrasser du hoquet chez les enfants

Dernière mise à jour : 26 juillet, 2022

Le hoquet chez les nouveau-nés et les nourrissons de moins d’un an est assez courant. S’il est ponctuel et dure peu de temps (jusqu’à une demi-heure), il ne nécessite pas de soins médicaux, selon les spécialistes.

Nous allons ici vous donner quelques astuces pour se débarrasser du hoquet chez les enfants, qui sont entièrement faites maison, mais basées sur certaines recherches. Essayez-les pour voir laquelle vous aide à résoudre ces spasmes involontaires !

Apprenez les meilleures astuces pour se débarrasser du hoquet chez les enfants

Comme le corroborent des recherches, il existe de nombreux traitements et méthodes naturelles qui ont été envisagés pendant des siècles pour arrêter les épisodes de hoquet. Pour cette raison, nous vous invitons à noter les meilleures options.

1. Boire un verre d’eau à l’envers

L’avez-vous déjà entendu ? Boire du côté opposé du verre, selon la croyance populaire, est une ancienne méthode pour calmer le hoquet.

Bien que cela manque de fondement scientifique, l’explication théorique est que lors de l’ingestion d’un liquide à l’envers, la respiration s’arrête pendant quelques secondes et modifie ainsi le cycle respiratoire. Cependant, cela n’a rien à voir avec le fait de boire à l’envers, mais de retenir sa respiration.

2. Respirer dans un sac en papier

Dans le même ordre d’idées que l’option précédente, cette ancienne méthode doit se répéter pendant un certain temps, de sorte que l’exercice de respiration lui-même affecte le diaphragme.

Cependant, il convient de mentionner que la manipulation de l’élément doit s’effectuer par un adulte et qu’on ne doit jamais laisser l’enfant seul.

Garçon criant parce qu'il a peur des marionnettes.
Une bonne frayeur favorise la rétention momentanée du souffle et cela ramène le rythme du diaphragme à la normale.

3. « Se faire une bonne frayeur », l’une des meilleures astuces pour se débarrasser du hoquet chez les enfants

Votre grand-mère vous a sûrement dit qu’une bonne frayeur suffisait à arrêter le hoquet. Rien qu’un moment terriblement drôle ne puisse régler, n’est-ce pas ? Eh bien, cela a aussi une explication scientifique.

Quand on a peur sans s’y attendre,  le diaphragme peut retrouver sa position correcte et cesser de monter et descendre de manière impulsive. Lorsque quelque chose vous maintient alerte, le diaphragme se détend.

4. Boire de l’eau froide sans respirer pendant un moment

Pendant que vous buvez de l’eau et faites l’apnée, vous devez retenir votre souffle pour faire disparaître le hoquet. Il s’agit d’une ancienne méthode qui, selon la croyance populaire, agit pour calmer ce symptôme gênant.

5. Mettre du sucre sous la langue, l’une des astuces les plus traditionnelles pour se débarrasser du hoquet chez les enfants

Peut-être avez-vous déjà entendu la recette incluant également un citron à sucer. Certaines personnes peuvent même ajouter un peu de sel à leur rondelle d’agrume et se rincer la bouche par la suite.

Cette méthode a été approuvée pendant des années et a été transmise de génération en génération. Pour la mettre en pratique, il vous suffit de procéder comme suit :

  • Déposez une pincée de sucre cristallisé sous votre langue.
  • Laissez-le pendant 5 à 10 secondes.

6. Retenir son souffle

Comme vous l’avez vu, les méthodes précédentes reposaient sur la restauration du mouvement normal du diaphragme, afin de retrouver le rythme habituel de la respiration. Ainsi, une chose que beaucoup de gens font naturellement est de retenir leur respiration pendant quelques secondes.

Pour ce faire, essayez d’inspirer normalement et de retenir votre respiration pendant un moment, puis d’expirer lentement. Vous devrez répéter cela plusieurs fois jusqu’à ce que cela fonctionne.

7. Ingérer une cuillérée de citron

Comme le reflète l’étude suivante, publiée par le Journal of Pain and Symptom Management, prendre une cuillérée de citron avec du sucre est l’un des remèdes maison utilisés pour résoudre le hoquet sporadique.

En ce sens, il semble que le citron ou le vinaigre agissent directement sur l’irritation du diaphragme.

8. S’allonger par terre avec vos genoux ramenés vers votre poitrine

Comme le reflètent également les recherches précédentes, l’exercice consistant à influencer directement le diaphragme est aussi une bonne méthode pour soulager le hoquet. Par conséquent, pour ce faire, effectuez les étapes suivantes :

  • Allongez-vous par terre.
  • Ramenez ensuite vos genoux vers votre poitrine.
  • Maintenez cette pose pendant quelques minutes et répétez ce geste plusieurs fois.

9. Se distraire

Essayez de détourner l’attention de l’enfant vers autre chose. Cela peut également aider le muscle à rester calme et à se sentir détendu, même s’il a le hoquet.

Pour mener à bien cette mission, essayez de poser des questions à la personne qui a le hoquet afin qu’elle évite d’y penser. Une bonne idée peut aussi être de répéter des phrases et de rire de la situation, comme les suivantes :

« J’ai le hoquet, j’aurai toujours le hoquet. Je vais le donner à mon papa et s’il n’en veut pas, qu’il me le rende à nouveau. »

10. Boire en se bouchant les oreilles

Selon la croyance populaire, boire de l’eau en continu dans un verre avec les oreilles bouchées agirait également contre le hoquet. C’est sans aucun doute l’un des remèdes maison les plus originaux et les plus amusants pour surmonter ce problème.

Essayez de réaliser cet exercice avec l’aide d’une autre personne. Assurez-vous de ne pas boire rapidement, mais lentement. De cette façon, cela augmentera la pression à l’intérieur de la poitrine.

Enfant buvant de l'eau à l'extérieur.
Boire de l’eau par petites gorgées aide à réorganiser la respiration et à resynchroniser le diaphragme.

11. Se gargariser avec de l’eau glacée

Selon les spécialistes de la clinique Mayo, se gargariser avec de l’eau glacée est également l’un des remèdes maison les plus utilisés pour soulager les symptômes du hoquet. En ce sens, la stimulation nasale et pharyngée est ce que l’on recherche avec cet exercice qui vise à rétablir une normalité.

Rétablir la tranquillité grâce à ces astuces pour se débarrasser du hoquet chez les enfants

Il est important de souligner que dans les épisodes quotidiens, ces remèdes maison peuvent être efficaces. Néanmoins, selon une étude publiée par le Journal of the National Medical Association, ceux-ci ne seront pas utiles en cas de hoquet aigu ou chronique.

Si vous soupçonnez cette situation, consultez d’abord un spécialiste.

Nous savons que le hoquet apporte presque toujours de nombreuses anecdotes amusantes une fois que vous avez fait l’expérience de son bruit si unique, mais si vous ne savez pas comment agir, nous espérons que ces astuces fonctionneront pour vous.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment calmer le hoquet du bébé ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment calmer le hoquet du bébé ?

Le hoquet se manifeste très souvent chez les bébés en raison d'un manque de développement du système digestif. Découvrez les astuces pour le hoquet...



  • Arribas, JMM, Álvarez Martín, M., Ansó Oliván, S., Sánchez Martínez, J., de la Rosa, JBG, & Carpintero Martín, I. (1998). Hipo crónico en la infancia: utilidad del baclofeno. Anales españoles de pediatría , 49 (4), 399-400. Recuperado de https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=4412403
  • Bobélé, M. (1989). Tratamiento interaccional del hipo intratable. Proceso de Familia , 28 (2), 191-206. doi:10.1111/j.1545-5300.1989.00191.x
  • Cymet, TC (2002). Análisis retrospectivo del hipo en pacientes de un hospital comunitario entre 1995 y 2000. Revista de la Asociación Médica Nacional , 94 (6), 480-483.
  • Hipo. (s.f.). Recuperado 18 de abril de 2022, sitio web de Mayoclinic.org: https://www.mayoclinic.org/es-es/diseases-conditions/hiccups/diagnosis-treatment/drc-20352618
  • Walker, P., Watanabe, S. y Bruera, E. (1998). Baclofen, un tratamiento para el hipo crónico. Revista de manejo del dolor y los síntomas , 16 (2), 125-132. doi:10.1016/s0885-3924(98)00039-6