Quelques astuces pour le sevrage de la tétine

· 23 septembre 2018
La tétine est un accessoire qui peut aider à calmer un caprice de l'enfant. Elle fonctionne également comme une aide au sommeil. Dans certains cas, le sevrage du bébé est un processus complexe.

De nombreuses mères se voient dans l’obligation d’utiliser quelques astuces pour le sevrage de la tétine chez l’enfant. En effet, ceux-là n’en démordent pas pour l’abandonner. Savez-vous quelles astuces sont les plus efficaces ?

L’utilisation de cet accessoire aide l’enfant à se calmer pendant ses moments de caprice. En outre, la tétine stimule l’appétit et les aide à tomber dans les bras de Morphée. C’est pourquoi, il s’avère parfois difficile de l’exclure définitivement de la vie du bébé.

Néanmoins, les mois passent et le moment arrive de se passer de cette précieuse alliée. En effet, les dents de lait commencent à sortir et son utilisation constante peut les déformer. Il faut agir rapidement et fermement pour sevrer le bébé de sa tétine.

Le succès de cette mission réside entièrement dans la patience, le niveau de persuasion et de discipline des parents. Ce ne sera pas une tâche aisée. Néanmoins, en utilisant les bonnes techniques, l’on peut atteindre cet objectif sans que l’enfant ne souffre et qu’il ne devienne par conséquent, plus irritable.

Lisez également : 5 clés pour les parents qui manquent de patience

8 astuces pour le sevrage de la tétine

L’âge idéal pour que l’enfant arrête la tétine n’est pas défini. Quelques experts suggèrent que l’on peut commencer à en restreindre son utilisation dès les 9 mois.

Ce qu’on l’on espère, en règle générale, c’est que l’enfant comprenne par lui-même qu’il n’en a plus besoin. Si cela n’arrive pas naturellement, l’on peut mettre en pratique quelques astuces pour réussir le sevrage.

  1. Trouver le meilleur moment

    Pour la mise en place du « plan sevrage tétine bébé », l’on doit choisir une période pendant laquelle on dispose de suffisamment de temps pour l’appliquer correctement. Il y aura sûrement des jours de longues conversations et de rondes de surveillance pour éviter une quelconque rechute dans l’utilisation de la tétine. La patience sera la clé du succès.

  2. Communiquer ouvertement

    Lorsque l’on prend la décision qu’il est temps d’abandonner la tétine, le mieux est de le communiquer à l’enfant. Il ne faut pas le faire sans qu’il n’aie conscience de la séparation qu’il aura à vivre. Une bonne idée est de lui raconter une idée une histoire d’une situation semblable. Il s’identifiera ainsi et acceptera ce changement avec une attitude positive.

    Le sevrage peut être difficile
  3. Anticiper d’éventuelles crises

    La tétine fait partie du quotidien des bébés. Ceux qui y sont attachés grandissent avec cet accessoire. Ils ne la laissent en aucune circonstance parce qu’elle devient une partie de leur vie.

    L’idée de leur en séparer peut entraîner de nombreux caprices. Il est important de ne pas céder dans ces moments. L’enfant pleurera sûrement et la réclamera désespérément. Il faut cependant s’armer de courage et ne pas céder à ces demandes.

  4. Chercher des substituts

    En règle générale, les enfants cherchent la tétine pour se calmer ou se détendre. Une bonne idée pour favoriser le sevrage du bébé à celle-ci, c’est de la remplacer par un autre objet -un jouet par exemple.

    Avec ce changement, on lui montre qu’il est grand et qu’il mérite des choses de grands. Ainsi, l’accessoire tant désiré passe au second plan. Il le considère en effet comme quelque chose « pour les bébés ».

    « Les mois passent et le moment arrive de se passer de cette précieuse alliée. En effet, les dents de lait commencent à sortir et son utilisation constante peut les déformer. »

  5. Donation

    Cette idée est très pratique. L’on parle avec l’enfant et on lui dit, que quand il est grand, ce serait une bonne action de donner la tétine à un enfant plus petit. Ils acceptent généralement bien cette suggestion. D’autres y réfléchiront un peu mais ils cèdent à l’idée seulement à l’idée de paraître plus grands.

  6. Dentition

    L’on peut expliquer à l’enfant qu’il est important d’abandonner la tétine pour pouvoir avoir une bonne dentition, une fois plus grand. Afin d’optimiser l’efficacité de cette astuce -et selon l’âge de l’enfant, il serait excellent de la compléter avec une visite chez le dentiste. Ce dernier réaffirmera la théorie et expliquera les problèmes s’il continue avec cette habitude.

  7. Mesure drastique

    Si l’on remarque que le processus de sevrage est difficile et que l’enfant se montre intransigeant et ne cède pas, il ne reste plus qu’à prendre des mesures drastiques pour parvenir à l’objectif. Un truc très populaire est de convertir la tétine en un objet moins attractif pour l’enfant. Pour cela, nous pouvons déchirer la tétine. Ainsi, quand il la mettra dans sa bouche, il aura une sensation désagréable.
    sevrage avec des mesures drastiques

  8. La tétine hors de la vue

    Lorsque le processus est en bonne voie, la touche finale est de faire disparaître l’objet en question. On peut inventer plusieurs histoires : quelqu’un l’a pris ou que la tétine s’est cachée parce qu’elle est fatiguée d’être utilisée, par exemple.

    Lorsque l’attachement pour des objets est très intense, le mieux est de recourir à la créativité et à la patience pour acheter cette relation. Ces astuces pour sevrer l’enfant de la tétine ont fonctionné depuis des générations. Ils vont sûrement produire de bons résultats pour encore de nombreuses années.

    Enfin, l’important est d’être conscient que cela prend du temps. Il y aura des attitudes et des moments difficiles à contrôler. Cependant, avec beaucoup de patience, de dévouement et d’efforts, l’on parviendra à l’objectif.