Quel est le poids idéal pour tomber enceinte ?

15 avril, 2020
Les femmes trop minces ou en excès de poids peuvent avoir des difficultés pour tomber enceinte. Pour y arriver, le mieux est de préparer notre corps et de maintenir un poids équilibré.

La maternité est une expérience très particulière pour toutes les femmes. En effet, celles qui souhaitent la vivre sont souvent confrontées à beaucoup de doutes. L’un d’eux concerne le poids idéal pour tomber enceinte.

Avant de concevoir un enfant, beaucoup de femmes se mettent sous surveillance d’un médecin spécialiste pour être orientées sur le nouveau chemin qu’elles souhaitent entreprendre. Dans ces cas-là, la première recommandation qu’elles reçoivent est de commencer à changer leurs habitudes avant de tomber enceinte.

En réalité, il s’agit tout simplement de préparer le corps pour la grossesse et de se concentrer à garder une bonne condition de santé avant l’arrivée de bébé. L’un des facteurs les plus importants pour le corps des femmes enceintes est le poids. En effet, elles doivent toujours savoir s’il est au-dessus ou en-dessous du poids idéal.

Si une femme souhaitant tomber enceinte est en situation de surpoids, c’est le moment de se mettre à travailler pour éliminer ces kilos en trop. Par contre, il n’est pas recommandé de suivre un régime pendant la grossesse. En effet, lorsque l’on mincit, l’organisme produit des substances appelées corps cétoniques qui peuvent causer des dommages au bébé.

Bien évidemment, il est normal de grossir un peu pendant la grossesse. C’est ce qui permet au bébé de grandir correctement. Toutefois, la prise de poids ne doit pas être disproportionnée, et il convient de la faire surveiller par un spécialiste.

Comment savoir quel est son poids idéal pour tomber enceinte ?

Il existe de nombreuses méthodes pour déterminer son poids idéal et connaître les limites à ne pas dépasser. L’idéal est de maintenir un poids en adéquation avec sa taille. Il est possible de mettre ces deux facteurs en relation grâce à l’indice de masse corporelle (IMC).

L’IMC est un indicateur qui classifie, en fonction de la taille et du poids, la corpulence d’une personne. Il comprend le sous-poids, le poids normal et l’obésité. Ce calcul s’obtient en divisant le poids en kilo par la taille au carré.

Femme contente de son poids idéal

À ce moment-là, le médecin indiquera quel est le poids idéal de la future maman et le poids maximum autorisé pendant les 40 semaines que dure la grossesse.

Si les recommandations fournies par le spécialiste ne sont pas suivies, et que l’on commence la grossesse en surpoids, les complications suivantes risquent de se produire :

  • Diabète gestationnel.
  • Malformation du tube neural.
  • Très grands bébés, ou macrosomie fœtale.
  • Déclenchement de l’accouchement.

Voilà pourquoi atteindre le poids idéal pour tomber enceinte est l’objectif le plus important que les femmes se fixent avant de commencer l’étape de la maternité.

Obésité et grossesse

Si vous voulez avoir le poids idéal pour tomber enceinte, il est important de le surveiller attentivement pour éviter l’obésité à tout prix. L’hypertension, le diabète et les maladies cardiaques ne sont pas les seules maladies qui affectent la fertilité. Le surpoids est également un facteur important.

En effet, lorsque le poids corporel est excessif, les niveaux d’insuline augmentent et provoquent un accroissement anormal de la production d’hormones masculines dans les ovaires. En conséquence, la libération d’ovules est interrompue, ce qui, au final, empêche la grossesse.

Conséquences de l’obésité sur la grossesse

L’obésité n’affecte pas seulement différents aspects de la santé de la future maman. Elle est également un grand obstacle pour tomber enceinte. Voici quelles en sont les raisons :

  • Elle provoque des cycles menstruels irréguliers.
  • Le taux d’infertilité augmente.
  • Le succès des traitements pour la fertilité diminue.

“Il n’est pas recommandé de suivre un régime pendant la grossesse. Lorsque l’on mincit, l’organisme produit des substances appelées corps cétoniques qui peuvent causer des dommages au bébé.”

Est-il facile d’atteindre le poids idéal pour tomber enceinte ?

Le plus simple pour obtenir le poids idéal avant de tomber enceinte est de faire appel à un spécialiste pour évaluer et guider la future maman durant tout le processus. La perte de poids facilite la conception, mais elle permet également de bien vivre la grossesse et un développement normal du bébé.

Il est important de comprendre que les régimes strictes n’aident pas. Éviter les protéines, les graisses et les glucides s’accompagne souvent d’une carence en vitamines et minéraux.

Un régime alimentaire qui comprend des fruits, des légumes, des produits laitiers et des viandes maigres, des céréales, du riz et de l’avoine est idéal pour perdre du poids. Ainsi, avec des portions modérées, on fournit au corps les éléments nutritifs nécessaires tout en réduisant le poids pour permettre une augmentation de la fertilité.

Les experts en maternité avancent que 12 % des femmes n’arrivent pas à tomber enceinte à cause de leur obésité. De plus, 75 % des femmes infertiles tombent enceinte quand elles contrôlent leur poids et suivent une alimentation équilibrée avec un régime adapté et surveillé.

Femme prête pour le fitness

Par ailleurs, faire de l’exercice physique aide également à atteindre le poids idéal pour tomber enceinte, en plus de favoriser un bon état d’esprit. Marcher au moins 30 minutes quotidiennement est une bonne façon de faire de l’exercice.

En effet, cela réduit le cholestérol et améliore le rythme cardiaque. De plus, cela aide à combattre le stress, libère l’esprit et, quand les résultats se font sentir, augmente l’estime des soi et contribue à la paix intérieure.

Suivre toutes ces recommandations vous aidera à vivre une maternité en toute quiétude. Certes, elles peuvent sembler rigoureuses de prime abord mais elles vous apporteront une magnifique récompense. 

  • Gonzalez MC., Correia MITD., Heymsfield SB., A requiem for BMI in the clinical setting. Curr Opin Clin Nutr Metab Care, 2017. 20 (5): 314-321.
  • Catalano PM., Shankar K., Obesity and pregnancy: mechanisms of short term and long term adverse consequences for mother and child. BMJ, 2017.