Que faire si votre enfant frappe les autres à l’école ?

27 janvier 2019
Si votre enfant frappe les autres à l'école et que vous ne savez pas comment venir à bout de ce problème ou pourquoi cela arrive, retenez ces conseils et ces recommandations.

C’est une situation qui effraie les parents et les enseignants, car cela pourrait, à terme, en faire une personne violente. C’est, évidemment, un choc émotionnel et une situation difficile pour les parents.

Ces actions violentes chez les enfants mettent en péril l’intégrité physique et mentale des autres camarades de classe. Et, bien sûr, la personnalité future de l’enfant et les amitiés qu’il peut nouer sont en jeu. Donc, si votre enfant frappe les autres à l’école , il faut agir rapidement.

Peut-être pensez-vous que vous ne faites pas les choses bien avec votre enfant. Cela génère également un sentiment de malaise, car lorsque cela se produit, vous n’avez pas toutes les clés en main pour résoudre la situation.

Ce genre de choses se produit généralement lorsque l’enfant est très impulsif ou que les choses à la maison ne vont pas bien du tout. Cependant, cela peut être dû au fait qu’il souhaite imiter quelqu’un ou qu’il souhaite attirer l’attention.

Si, au cours de son enfance, l’enfant constate qu’entre ses parents ou dans son environnement, il y a de l’agression, votre enfant a de fortes probabilités d’adopter lui-même ce comportement. Par environnement agressif on sous-entend des cris, des insultes ou même des coups.

D’un autre côté, s’il voit qu’un parent proche traite mal les autres et qu’il est violent, il peut rapidement adopter cette manière d’être, lui aussi. C’est souvent comme cela qu’un enfant frappe les autres à l’école pour la première fois.

enfant frappe les autres à l'école

Que risque-t-il d’arriver si mon enfant frappe les autres à l’école ?

Si votre enfant frappe les autres à l’école, la première chose à considérer est qu’il puisse être frappé lui-même par d’autres enfants. En effet, le degré de tolérance que ses compagnons pourraient avoir avec lui arriverait à sa fin. Ces derniers pourraient alors décider de régler les choses par eux-mêmes.

D’autre part, la commission scolaire pourrait prendre des mesures drastiques à cet égard. Cela peut aller jusqu’à l’exclusion scolaire ou l’expulsion de l’établissement.

Ses compagnons pourraient le rejeter et il finirait par être seul. Il ne trouvera alors personne pour rester avec lui. En effet, l’impact social a également une importance primordiale dans ces cas, car l’entourage avec lequel l’enfant ou l’adolescent se développe avec ce comportement pourrait commencer à le rejeter.

Le cas le plus triste et le plus redouté par les parents si le comportement est complètement hors de contrôle est qu’ils le transfèrent dans un centre de redressement.

1. Communiquez avec votre enfant

Parlez sincèrement à vos enfants de ce qui leur arrive, expliquez-leur comment vous pouvez les aider. Il est toujours important d’avoir une communication ouverte avec les enfants pour connaître leurs préoccupations, leurs problèmes, leurs objectifs et leurs rêves.

Lorsque le cas est prématuré et que l’enfant est plus petit, un psychologue pour enfants peut aider à modeler la manière d’être de l’enfant.

2. Consultez un professionnel

Si le comportement est déjà très marqué, le spécialiste sera en mesure de traiter ce cas plus en profondeur. Parfois, les enfants se sentent plus à l’aise pour parler de leurs problèmes avec un étranger qu’avec leurs propres parents. Nous pourrions donc trouver une solution plus rapide à ce problème avec l’aide de quelqu’un spécialiste dans ce domaine.

enfant frappe les autres à l'école

3. Lui apprendre que ce n’est pas le droit chemin

Vous ne devez pas inciter l’enfant attaqué à réagir de la même manière. Rappelez-vous que « la violence appelle la violence ». Par conséquent, vous devez promouvoir sa capacité à dialoguer et sa capacité à savoir gérer des situations de stress déterminé ou à sortir de sa zone de confort.

4. Montrez-lui l’exemple

Montrez votre tolérance partout où vous allez avec vos enfants. Plusieurs fois, vous rencontrerez des situations désagréables, telles que dans les bouchons ou dans la file d’attente des supermarchés. Si vous agissez de façon violente avec vos mots devant vos enfants, il comprendra qu’il s’agit d’une forme de défense et il l’utilisera à l’avenir pour résoudre ses problèmes.

5. Encouragez une vie familiale saine basée sur le respect

Enfin, favorisez une vie de famille saine. Donnez à vos enfants ce qu’ils méritent sans les surcharger et essayez de ne pas vous focaliser sur le côté matériel de la vie. Nourrissez l’amour en famille et contrôlez ce que vos petits font sans envahir leur espace.

Vous devez être très conscient de ce qu’ils voient à la télévision et des jeux vidéo qu’ils utilisent. En outre, vous devez les motiver à pratiquer un sport ou une activité complémentaire qui les aide à évacuer le trop-plein d’énergie et de stress.