Que faire si mon enfant dit qu'il est malade pour éviter d'aller à l'école ?

Lorsque votre enfant vous dit qu'il est malade et qu'il ne peut pas aller à l'école, plutôt que de réfléchir au mensonge en lui-même, vous devriez vous demander pourquoi il ment.
Que faire si mon enfant dit qu'il est malade pour éviter d'aller à l'école ?
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 08 novembre, 2022

« C’est toujours la même scène quand tu dois aller à l’école », « ça, pour jouer, aller chez grand-mère ou être avec tes amis, tu es toujours en bonne santé ! ». Et ainsi, des réclamations ou des idées sans fin qui vous traversent l’esprit lorsque vous découvrez que votre enfant prétend être malade pour éviter d’aller à l’école. Il essaie parfois d’éviter un punition et, d’autres fois, il le fait parce qu’il n’a pas réussi à faire un devoir ; mais il peut aussi avoir des raisons plus profondes qu’il ne sait pas partager. Nous devons donc nous dire qu’il est plus important de comprendre pourquoi il le fait plutôt que de nous concentrer sur le fait qu’il arrête de le faire.

Que pouvez-vous faire si votre enfant vous ment pour éviter d’aller à l’école ?

Face à cette situation qui s’est déjà répétée, il vaut mieux rester calme et essayer d’aller au fond de la situation. Voici une série de conseils à garder à l’esprit si votre enfant prétend être malade pour manquer l’école.

Ne vous fâchez pas

Tout d’abord, essayez de ne pas vous fâcher et évitez de penser que c’est un caprice. Découvrir que votre enfant vous a menti peut signifier que quelque chose ne va pas et qu’il ne trouve pas d’autre moyen de le dire. Imaginez que la situation est qu’à l’école, il a un camarade de classe qui le frappe à chaque récréation, mais il est gêné de le dire parce qu’il se sent idiot de ne pas savoir se défendre. Dans un tel cas, vous voudrez probablement le soutenir au lieu de lui faire une réprimande.

petite fille qui dit qu'elle est malade pour ne pas aller à l'école
Favoriser le dialogue avec l’enfant est essentiel pour qu’il puisse s’exprimer en toute confiance et exposer les raisons qui l’ont poussé à mentir pour ne pas aller à l’école. Il est essentiel de l’écouter pour l’aider.

Encouragez le dialogue

Il est essentiel d’approcher l’enfant et d’essayer d’ouvrir un canal de dialogue, un espace pour lui permettre de s’exprimer et où lui demander ce qui lui arrive et comment l’aider. Il est important de valider ses émotions et ses sentiments, ainsi que de lui faire savoir qu’il n’a pas à avoir honte de se sentir comme cela.

Renseignez-vous sur les causes

En général, les mensonges ont une cause : il est donc préférable d’essayer de comprendre ce qui se cache derrière afin d’aider. Parfois, les enfants mentent même parce qu’ils pensent faire du bien à leurs parents. Ce peut aussi être un moyen d’attirer l’attention et de recevoir de l’affection.

Invitez-le à réfléchir sur ses responsabilités

Aidez-le à réfléchir aux responsabilités et à leurs conséquences. Certaines seront plus graves et d’autres moins, mais votre enfant doit reconnaître qu’il est responsable de ses actes et de ce qui se passe s’il ne remplit pas ses obligations.

Ne sous-estimez pas la situation

Ignorer le fait n’est pas une option, mais il est également important que nous puissions évaluer la gravité du mensonge. En d’autres termes, il y a une grande différence entre un événement isolé et un fait récurrent. Un mensonge pieux n’est pas non plus pareil qu’un mensonge qui cause du tort à quelqu’un. Dans tous les cas, il faut essayer de renforcer le fait que mentir n’est pas le meilleur moyen d’atteindre nos objectifs. Ensuite, il faudra choisir quelle mesure est la plus appropriée selon le cas.

Attention aux réactions

Quand l’enfant est sincère et que nous entendons des choses qui ne nous plaisent pas, évitons de mal réagir. Sinon, nous leur transmettons également le message que même s’ils disent la vérité, notre réponse sera négative.

Parler avec colère ferme toute possibilité de comprendre l’ensemble de la situation. De plus, il est important d’éviter les interrogatoires et de favoriser un climat de confiance.

Autres recommandations à prendre en compte quand votre enfant vous dit qu’il est malade

Voici quelques autres conseils qui peuvent être utilisés pour faire face à un mensonge, comme lorsque votre enfant vous dit qu’il est malade pour éviter d’aller à l’école :

  • Lorsque vous parlez à votre enfant, évitez les questions de type interrogatoire de police. Cela ne génère généralement pas un climat d’empathie ou de confiance leur permettant d’être honnêtes. Il est important de leur permettre de s’exprimer sans interruption et de raconter la situation telle qu’ils la vivent.
  • Quelle que soit la mesure que nous décidons de prendre, il est important qu’aucune d’entre elles ne menace son estime de soi. Lui dire qu’il est inutile, irresponsable ou un cas désespéré est loin d’être une action pédagogique.
  • Pour l’encourager à dire la vérité, il est important de souligner que personne n’est parfait et que bien souvent les gens se comportent de la mauvaise façon. L’enfant doit savoir qu’il n’est pas le seul à le faire, même si ce n’est pas bien. Il est important qu’il comprenne que la sincérité est une valeur très importante, même si elle est parfois difficile à mettre en pratique.
  • Cherchez différentes ressources pour lui apprendre à ne pas mentir et lui transmettre une morale. Selon l’âge, vous pouvez le faire à travers des histoires ou des activités, ou directement au cours d’une discussion.
  • Réfléchissez avec votre enfant à ce qui aurait pu être fait différemment au lieu de mentir. De cette façon, il pourra prendre en compte d’autres scénarios pour la prochaine fois. Par exemple, si votre enfant vous dit qu’il est malade pour ne pas aller à l’école parce qu’il n’a pas fait ses devoirs, vous pouvez explorer avec lui ce qu’il aurait pu faire pour terminer ses devoirs à temps.

Nous sommes l’exemple qu’ils ont

Enfin, au-delà de réfléchir à ce qu’il faut faire avec nos enfants, il est aussi important de faire un mea culpa et de penser aux comportements que nous avons et que nous leur transmettons à l’âge adulte. En d’autres termes, revoir nos propres pratiques parentales. Par exemple, s’ils voient que nous trouvons toujours des excuses ou des mensonges pour ne pas rendre visite à une tante, ils le feront également lorsqu’ils voudront éviter un engagement quelconque. C’est encore bien pire quand nous les intégrons à notre mensonge et leur demandons de répondre au téléphone et de dire que nous ne sommes pas disponibles.

Les bons comportements s’apprennent à la maison et à partir de figures de référence. Par conséquent, il est également nécessaire d’être prudent. Sinon, ne vous étonnez pas si votre enfant vous dit qu’il est malade et qu’il ne peut donc pas aller à l’école.

Cela pourrait vous intéresser ...
Mon enfant ne veut pas aller à l’école, que dois-je faire ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Mon enfant ne veut pas aller à l’école, que dois-je faire ?

Si votre enfant ne veut pas aller à l'école, ne négligez pas ses émotions. Écoutez-le avec empathie et attention afin de pouvoir l'aider.




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.