Que faire en cas de pronation douloureuse chez l’enfant ?

· 15 mars 2019
La pronation douloureuse chez les enfants apparaît généralement avant le 5ème anniversaire. Elle est plus fréquente chez les filles que chez les garçons. Poursuivez votre lecture afin de découvrir tout ce que vous devez savoir au sujet de cette lésion.

La pronation douloureuse est une subluxation légère d’un os de l’articulation du coude. Elle se développe généralement à la suite d’une traction brusque sur la main de l’enfant. Dans cet article, nous allons vous fournir toutes les informations que vous devez avoir à l’esprit au sujet de la pronation douloureuse chez les enfants. Prenez des notes !

Pronation douloureuse chez les enfants

La pronation douloureuse est un accident fréquent chez les plus petits. Il peut se produire à l’âge des premiers pas, aux alentours des 15 mois, et jusqu’au 5ème anniversaire.

Généralement, la pronation douloureuse chez les enfants est causée par une traction axiale brusque de l’avant-bras, souvent effectuée par un adulte qui tient la main d’un enfant tandis qu’il s’éloigne. Il est rare que des enfants de plus 5 ans souffrent de cette lésion car leurs articulations sont beaucoup plus fortes.

Vous devez également savoir que les chutes correspondent à la seconde cause la plus commune d’explication de cette lésion. Comme expliqué précédemment, la lésion s’effectue lorsque l’on tire sur le bras de notre enfant alors qu’il est tendu. Par conséquent,  une petite fracture de l’os du coude peut se produire afin d’éviter que le bras ne se plie totalement.

Après un traumatisme à l’axe, la tête du radius secondaire se luxe. Le résultat se caractérise par une impuissance douloureuse de l’extrémité affectée.

Sachez que la pronation douloureuse touche généralement davantage le bras gauche. Cela s’explique simplement : la majorité des adultes prenant soin des enfants sont droitiers. Les filles sont plus sujettes à souffrir de ce trouble que les garçons.

Comme réponse à la douleur, l’enfant commencera à pleurer et il refusera de bouger son bras. Il cherchera à tout prix à maintenir le coude immobile.

Le coude est généralement légèrement plié et l’avant-bras maintenu sur l’abdomen. A posteriori, l’infirmière ou le médecin replaceront le coude à sa place. Cela ne provoquera aucune séquelle chez l’enfant à long terme.

complicité père-fils

Quels sont les signes ?

Les ligaments maintiennent normalement l’os à sa place. Cependant, à la suite d’une chute ou d’une traction brusque, le ligament peut s’étirer excessivement. L’os glisse alors partiellement sous le ligament.

Dans la majorité des cas, les enfants souffrant d’une pronation douloureuse pleureront immédiatement après l’accident et ils n’utiliseront absolument pas leur bras douloureux.

Si vous pensez que votre enfant souffre d’une pronation douloureuse, vous devez chercher un traitement médical immédiat que cela soit auprès de votre médecin traitant ou aux urgences à l’hôpital.

N’oubliez pas que plus la luxation du coude aura duré, plus il sera douloureux et difficile de le repositionner correctement. La récupération complète sera alors plus longue.

Malheureusement, le processus est douloureux et angoissant mais il ne dure qu’un instant et il s’achève lorsque l’os radial retrouve sa place d’origine.

En revanche, si le coude ne peut pas retrouver sa place initiale, ou si votre enfant n’utilise pas son bras, il faudra effectuer une radiographie afin d’identifier d’autres possibles lésions. On peut par exemple observer une fracture.

Comment traiter une pronation douloureuse à la maison ?

Une fois que la pronation du coude a été traitée, l’enfant reprendra une activité normale. Cependant, si le coude a été déplacé partiellement pendant une durée assez longue, il est possible que l’enfant ait besoin de prendre des antalgiques pendant quelques jours.

Si c’est le cas, suivez les conseils de l’infirmière ou du médecin en charge du dossier afin de soulager progressivement la douleur.

Si votre enfant ne bouge pas complètement son bras le jour suivant le traitement, vous devrez l’emmener voir un médecin afin qu’il évalue à nouveau le bras. Rappelez vous que votre enfant n’aura aucune séquelle à long terme si la lésion est traitée de manière opportune et appropriée.

père qui joue avec son fils

Afin d’éviter la pronation douloureuse chez les enfants, vous devez vous assurer de ne pas porter votre enfant en le tirant par la partie inférieure des bras ou par les poignets. Soulevez toujours les enfants en les attrapant par les aisselles.

Il est également important d’enseigner aux autres personnes prenant soin de l’enfant (les grands-parents, les baby-sitter) la manière correcte de le porter.

Ayez conscience que certains enfants sont plus sujets aux lésions telles que la pronation douloureuse. Cette lésion peut d’ailleurs se produire plusieurs fois chez des enfants ayant des articulations hyperlaxes.

Maintenant que vous avez lu cet article, faites attention. L’idéal est d’avoir recours à un médecin dans l’immédiat lorsqu’un accident de ce type se produit.

  • Krul, M., van der Wouden, J. C., van Suijlekom-Smit, L. W., & Koes, B. W. (2012). Manipulative interventions for reducing pulled elbow in young children. In M. Krul (Ed.), Cochrane Database of Systematic Reviews. Chichester, UK: John Wiley & Sons, Ltd. https://doi.org/10.1002/14651858.CD007759
  • Aylor, M., Anderson, J. M., Vanderford, P., Halsey, M., Lai, S., & Braner, D. A. V.(2014). Reduction of Pulled Elbow. New England Journal of Medicine371(21), e32. https://doi.org/10.1056/NEJMvcm1211809
  • McCormack, M. P. (1959, May 9). Pulled Elbow. British Medical Journal. https://doi.org/10.1136/bmj.1.5131.1240-b