Quand est-il nécessaire d'enlever les végétations auriculaires ?

29 février, 2020
Les végétations auriculaires constituent une défense contre les agressions, en particulier les microbes. Mais, il peut arriver qu'elles hébergent plus de germes que de tissus sains et doivent être enlevées. Prenez note de tout ce que vous devez savoir à leur propos !

Les végétations auriculaires – ou adénoïdes – sont des ganglions placés dans la partie supérieure et à l’arrière des fosses nasales. Leur fonction est de défendre l’organisme contre les infections.

Si l’on se rend compte que le bébé ou l’enfant a des difficultés à respirer ou boire, a une mauvaise haleine, de la morve en abondance, dort avec la bouche ouverte ou bien ronfle, ils peuvent être des symptômes. Ceux-ci indiquent que quelque chose ne va pas bien avec les végétations adénoïdes. Pour se débarrasser des doutes, il est conseillé de consulter un médecin.

Les végétations auriculaires et les infections

Il faut prendre en compte que les enfants sont plus à même de contracter des infections, car ils ont encore un organisme en plein développement. Et même si les végétations auriculaires sont sensées agir comme une barrière contre les maladies, elles n’arrivent pas toujours à les freiner quand elles se présentent de façon successive.

Végétations auriculaires : chirurgie

Les enfants sont des cibles faciles pour les maladies. Le nez et la bouche sont en première ligne des contaminations.

En s’infectant, les végétations auriculaires passent par un processus inflammatoire. Celui-ci peut être aigu ou chronique. Il peut prendre de l’importance avec un excès de morve, qui empêcherait la respiration et ainsi causer une douleur aux oreilles. Par conséquent, il faut le traiter le plus tôt possible pour éviter des complications majeures telles que : otites, rhinites et bronchites régulières, entre autres.

Les traitements

Le traitement pour combattre l’infection est constitué, principalement, d’antibiotiques. Si le problème persiste malgré les médicaments et que le mal-être devient récurrent, il sera nécessaire de faire appel à un médecin. Il est possible que le professionnel recommande une ablation des adénoïdes par le biais d’une chirurgie.

Végétations auriculaires : bébé

L’adénoïdectomie, ou ablation des végétations auriculaires, se pratique en général quand l’enfant ou le bébé présente des amygdalites de manière récurrente. On peut la pratiquer à n’importe quelle étape de la vie.

Il faut souligner que l’âge n’est pas un facteur chez les enfants qui contre-indique une intervention chirurgicale. En la réalisant sur des enfants de moins de 3 ans, c’est une chirurgie à haut risque à cause de la possible perte de sang.

Après la chirurgie, le patient respirera mieux par le nez, et il aura moins d’infections ORL. De plus il aura moins de douleurs à la gorge, ou d’autres maux plus légers.

  • Cervera, J., Del Castillo, F., Gómez, J. A., Gras, J. R., Pérez, B., & Villafruela, M. A. (2006). Indicaciones de Adenoidectomía y Amigdalectomía : Documento de Consenso entre la Sociedad Española de Otorrinolaringología y Patología Cervicofacial y la Asociación Española de Pediatría. Acta Otorrinolaringologica Espanola, 59–65. https://doi.org/10.1016/S0001-6519(06)78665-4
  • Macaya Martínez, A., Arruti González, I., & Quer Canut, S. (2014). Amigdalectomía y adenoidectomía. Indicaciones, técnicas y complicaciones. Libro Virtual de Formación En ORL, 1–15. https://doi.org/10.1007/978-1-4020-3166-3_19
  • Martins Carvalho, C., Clodic, C., Rogez, F., Delahaye, L., & Marianowski, R. (2013). Adenoidectomía y amigdalectomía. EMC – Cirugía General13(1), 1–14. https://doi.org/10.1016/S1634-7080(13)64179-8