Principaux troubles de l'alimentation chez les enfants

Quels sont les troubles alimentaires les plus fréquents chez les enfants? Afin que vous soyez attentif aux symptômes et que vous puissiez planifier un traitement précoce.
Principaux troubles de l'alimentation chez les enfants

Dernière mise à jour : 20 novembre, 2022

Les enfants peuvent aussi souffrir de troubles alimentaires. Ces problèmes conditionnent l’alimentation et la nutrition des plus petits et peuvent générer des effets néfastes de grande envergure. Il faut tenir compte du fait que si des carences sont constatées dans l’apport de nutriments au cours des premières étapes de la vie, la croissance peut être mise en danger. Poursuivez votre lecture pour découvrir quels sont les principaux troubles de l’alimentation chez les enfants.

Principaux troubles de l’alimentation qui surviennent chez les enfants

Les troubles alimentaires ont une composante psychologique importante. Pour cette raison, il est crucial de les détecter à temps et de les aborder d’un point de vue pluridisciplinaire. Sinon, ils pourraient laisser des séquelles à vie et affecter le sentiment de bien-être. Découvrez-en davantage sur les principaux troubles ci-dessous.

1. Anorexie chez les enfants

L’anorexie se caractérise par une forte restriction alimentaire, comme le confirme une étude publiée dans la revue Current Problems in Pediatric and Adolescent Health Care . Elle est associée à un schéma dépressif. Et il est essentiel d’initier un traitement précoce pour prévenir sa progression. Les signes d’alarme sont généralement le manque d’appétit et l’évitement des repas.

Ces cas entraîne généralement un déficit d’apport en calories et en protéines. Ce qui ralentit la croissance. En outre, une situation de faible poids survient et peut se terminer par la malnutrition. Par contre, il est possible que l’enfant qui développe ce problème ait tendance à être seul et présente des problèmes au niveau social.

Une jeune fille qui tousse.

2. La boulimie, l’un des troubles de l’alimentation les plus courants chez les enfants

La boulimie est généralement marquée par la présence de restrictions alimentaires et de crises de boulimie subséquentes qui se terminent par des comportements purgatifs. Ceci est démontré par des recherches également publiées dans la revue Current Problems in Pediatric and Adolescent Health Care . Après avoir consommé des aliments sans contrôle, l’enfant a tendance à vomir ou à appliquer des lavements pour stimuler les selles.

Dans ces cas, une altération est généralement détectée au niveau buccal. Notamment au niveau de l’émail des dents. Il n’y a pas toujours de faible poids, mais l’acide gastrique laisse généralement des signes qui permettent d’identifier les comportements de purge. Les enfants atteints de ces troubles ont tendance à être plus ouverts socialement, contrairement à ceux qui développent une anorexie.

Comment agir face à un trouble du comportement alimentaire ?

Si l’on détecte la présence d’un trouble du comportement alimentaire, il est nécessaire de consulter un spécialiste dans les plus brefs délais. Il est préférable d’opter pour un traitement multidisciplinaire qui comprend un nutritionniste, un psychologue et un psychiatre. Parfois, le recours à la pharmacologie est nécessaire pour traiter également les épisodes d’anxiété et de dépression, fréquents dans ces cas.

Être patient et compréhensif avec l’enfant

Il faut garder à l’esprit qu’il est essentiel de développer la patience et la compréhension avec les enfants qui souffrent de ces problèmes. Souvent, la solution n’est pas immédiate et nécessite un processus qui peut prendre des mois. Cependant, un bon traitement pourra prévenir les dommages collatéraux à l’âge adulte.

Consulter un professionnel

De même, il faut tenir compte du fait que de nombreux troubles de l’alimentation sont générés par des événements traumatisants. La violence, la perte d’un membre de la famille ou une situation de solitude peuvent être les principaux déclencheurs. La vérité est que sa prévalence chez les enfants a augmenté ces dernières années. Alors qu’il s’agit de pathologies plus typiques de l’adolescence. Dans tous les cas, la consultation d’un professionnel est essentielle.

Une jeune fille isolée, assise dans sa chambre, la tête dans les mains.

Éviter de regarder certaines émissions de télévision

Il ne faut pas oublier l’influence négative qu’ont les médias sur la santé mentale des plus jeunes. Les canons de beauté et les comportements observés dans les programmes télévisés peuvent déclencher ce genre de désordre.

Les troubles alimentaires chez les enfants, un problème de santé grandissant

Enfin, les troubles alimentaires sont des problèmes complexes, tant au niveau du diagnostic que du traitement. Il est essentiel de les détecter à temps pour y remédier précocement. Sinon, il peut y avoir des séquelles à vie qui affectent négativement le régime alimentaire.

Dans le cas des enfants, il faut être très attentif aux comportements considérés comme anormaux. S’il passe trop de temps enfermé dans la salle de bain, s’il a peu d’appétit, s’il se compare à ses frères et sœurs ou s’il est réticent à avoir des relations avec d’autres pairs, ce type de problème peut être suspecté.

Tant qu’il y a des soupçons, il est préférable de consulter un professionnel et d’aborder le problème avec prudence et patience. Sinon, cela pourrait générer une réponse négative de l’enfant et compliquer le traitement ultérieur.

Cela pourrait vous intéresser ...
TERCA chez l’enfant: un trouble alimentaire méconnu
Être parents
Lisez-le dans Être parents
TERCA chez l’enfant: un trouble alimentaire méconnu

Le TERCA chez les enfants est un trouble courant causé par la peur d'essayer de nouveaux aliments ou de s'étouffer. Quelles sont les causes?