Pour toi qui es aujourd’hui vivante, courageuse et triomphante

· 29 septembre 2018
Je ne veux pas que ce soit encore une lettre d'encouragement parmi tant d'autres. Je ne prétends pas que tout cela ne serve pas et ne mérite pas d'être dit. En d'autres termes, Je veux vraiment t'aider.

Je veux que chacun des mots réveillent en toi cette personne courageuse et ce quelque chose qui te pousse à réfléchir et parvienne à te convaincre que le cancer du sein n’est pas juste. Mais que, sans aucun doute possible, tu es capable de l’affronter, de t’y opposer et le vaincre.

Car nous savons qui tu es en réalité, nous savons par dessus tout que tu es une femme vivante, courageuse et triomphante.

Te souviens-tu du jour où ton corps t’a trahi ? Oui je sais que cela ressemble à une trahison, parce que tu ne sais pas pourquoi cela se produit.

Pourquoi ce cancer du sein apparaît alors que sa seule raison d’être est de faire peur, de détruire et de briser un corps, une vie.

Ta vie change soudainement. Tout à coup, tu te vois te battre dans une guerre indésirable, avec des armes que tu ne connais pas et sans même savoir quand la paix sera ramenée.

C’est difficile. C’est un chemin que personne ne veut emprunter. Et toi tu y as été obligée. Comment cela se produit-il ?

C’est un cancer du sein, un mal dont souffrent des milliers de femmes et d’hommes mais des milliers de personnes n’en sont pas atteintes. Il y a des jours où l’on se demande si cela vaut la peine de faire tant d’efforts, si cela vaut la peine de lutter, s’il ne vaut pas mieux tout abandonner…

cancer du sein

Je veux te dire qui tu es

Je ne veux pas que tu aies à lutter face à cela et que tu doives tirer tes forces où tu n’en as pas pour vaincre tout cela. Ensuite, Je veux te dire que ce dont tu as besoin est déjà en toi et que nous autres, sommes là pour te le rappeler.

Tu es bien évidemment courageuse. Etre courageuse c’est aussi se perdre en route, c’est affronter sa pire crainte et savoir qu’elle fait partie de toi car cela signifie que tu peux la surmonter.

Tu as subi un coup du sort de l’intérieur mais tu es encore là. Ton corps et toi-même pouvez pour faire face et affronter cela.

Tu es forte. Tu penses le contraire, tu penses que ton corps est fragile et affaibli par le traitement et c’est vrai dans une certaine mesure. Mais tu as de nombreuses ressources en toi.

Tu sais que chaque mauvais moment affronté est une petite victoire et tu mérites de le reconnaitre toi-même.

Tu es capable. De tout. Les obstacles sont présents, ils existent, mais cela n’a aucune importance car tu prendras le temps qu’il faudra pour les vaincre. C’est un cancer du sein. C’est quelque chose de grave.

Mais cela ne te définit pas et tu sais que cela va faire parti de ton histoire mais que ce n’est pas la totalité de ton histoire.

« Une chose importante à savoir et que tu restes toujours la même personne »

-Kylie Minogue-

Je veux te dire ce que tu possèdes

Tu sais que nous sommes là pour toi. Tu connais notre prénom et pourquoi nous t’aimons tant. Nous souhaitons te donner tellement de choses d’une manière totalement désintéressée :

  • Du soutien. Nous sommes nombreux, très nombreux, ceux qui veulent te donne la main et t’accompagner sur ce chemin qui te fait peur. Nous sommes également capables de le faire alors aies confiance en nous.
  • Un lieu sûr. Nous voulons te prendre dans nos bras lorsque tu en auras besoin. Tu es en droit de broyer du noir et avoir envie de pleurer parfois. Mais nous sommes en droit de te consoler. Nous sommes ton petit confessionnal, profites-en. Tu as besoin d’un lieu sûr émotionnel et nous savons comment le construire.
cancer du sein

  • Des outils. Nous somme l’épée et le bouclier. Puis nous sommes la potion magique et l’armure. Nous savons que nous ne pouvons pas le vaincre à ta place mais nous pouvons le vaincre à tes côtés.
  • Une armée. Ce sont des milliers de personnes qui affrontent et s’opposent au cancer du sein. Nous ne voulons pas que tu fasses face seule, nous voulons t’entourer, comme une armée protègerait son commandant.
  • Une mémoire. Tu n’es pas le cancer du sein. Non. Tu es une mère, un père, un médecin, un économiste, un frère, une soeur. Tu aimes les films d’horreur ou les comédies familiales du dimanche. Nous voulons te rappeler que ce que tu as été, tu l’es encore et toujours. Le cancer du sein ne te définit pas, nous sommes là pour l’empêcher.

Je veux te dire ce que le cancer du sein ne t’a pas volé

Tu n’es pas moins un homme ou une femme. Pour être un homme ou une femme il ne faut pas seulement un corps. Il faut plus. Peu importe si tu es un homme ou une femme, le cancer du sein n’en a que faire du genre.

Il ne t’a pas enlevé ta beauté. C’est un corps qui doit affronter une attaque de l’intérieur. Ton corps a changé et il se peut qu’il ne soit plus le même qu’avant, mais soit bien conscient que la personne qui ne voit pas la beauté en toi a un problème.

Il ne ta pas volé ton sourire. A chaque instant de ta vie, il se peut que quelque chose te fasse sourire. Profites-en. Les petites choses à côté peuvent te surprendre. Souvent, ce sont les petits détails qui nous volent un sourire sans que nous y pensions.

Reviens nous trouver à chaque fois que tu en auras besoin. Nous te rappellerons à quel point tu es courageuse et toutes ces ressources que tu as. Nous t’aiderons à te souvenir que cela est bien plus que tout ce que tu as perdu.