Peut-on manger de la mayonnaise pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, la consommation de certains aliments doit être limitée ou évitée en raison de leur risque microbiologique. La mayonnaise maison en fait partie. Nous vous disons pourquoi.
Peut-on manger de la mayonnaise pendant la grossesse ?
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 11 novembre, 2022

La mayonnaise est l’une des sauces les plus consommées dans le monde. Elle est fabriquée avec des œufs comme ingrédient principal : par conséquent, dans certains contextes, son ingestion peut entraîner un risque microbiologique. Ainsi, nous allons vous dire s’il est vraiment possible de manger de la mayonnaise pendant la grossesse ou s’il s’agit d’un aliment qu’il faut restreindre.

Gardez à l’esprit que pendant la période de grossesse, vous devez limiter la présence de certains produits dans l’alimentation. Une intoxication alimentaire pourrait causer de graves problèmes de santé chez le bébé et même augmenter le risque de fausse couche.

Le risque microbiologique de la mayonnaise

De nombreux aliments d’origine animale, lorsqu’on les consomme crus, contiennent des bactéries susceptibles de provoquer une intoxication. Pour cette raison, les produits laitiers subissent toujours un processus de pasteurisation. Dans le cas des œufs, la plupart des agents pathogènes se concentrent dans la coquille, mais une contamination peut se produire à l’intérieur de l’aliment.

De plus, de mauvaises pratiques de conservation des produits peuvent augmenter les risques. Par exemple, ne pas mettre la sauce au réfrigérateur et la laisser à température ambiante crée un terreau optimal pour la croissance bactérienne. Encore plus par temps chaud.

La mayonnaise ne doit pas être consommée pendant la grossesse car c’est une préparation susceptible de provoquer des intoxications. Vous ne pouvez consommer que le type industriel qui a été pasteurisé, bien qu’il ne s’agisse pas d’un aliment de bonne qualité nutritionnelle.

Principales bactéries présentes dans la mayonnaise

Les bactéries les plus fréquemment présentes dans la mayonnaise sont celles du genre Salmonella. Leur ingestion peut provoquer de la diarrhée, des gaz, des douleurs abdominales, un gonflement, des vomissements et de la fièvre. Bien que leur consommation conditionne négativement la santé de la mère, elle met également en danger la vie du fœtus qui se développe en elle. C’est ce qu’atteste une étude publiée dans Case Reports in Obstetrics and Gynecology.

De plus, lorsque les symptômes sont sévères, le risque de souffrir d’un épisode de déshydratation augmente, ce qui affecte également le bébé de manière alarmante. Dans ces cas, une réduction du flux sanguin est ressentie, ce qui conditionne négativement l’apport d’oxygène aux tissus du fœtus.

Par conséquent, il est essentiel d’éviter la consommation de mayonnaise pendant la grossesse, en particulier la mayonnaise maison. Sachez néanmoins qu’il existe une version de cette sauce que l’on peut consommer sans risque pendant cette période.

La mayonnaise que l’on peut consommer pendant la grossesse

L’industrie alimentaire propose une mayonnaise qui a passé un processus de pasteurisation préalable. Concrètement, elle est fabriquée à partir d’œufs soumis à ce traitement thermique,  e qui élimine le risque microbiologique. La chaleur parvient à réduire les populations de bactéries, ce qui rend la nourriture totalement sans danger pour les femmes enceintes. Quoi qu’il en soit, vous devez vérifier qu’il y a eu un contrôle de qualité sur l’emballage.

Par ailleurs, on doit limiter la consommation de mayonnaise pendant la grossesse car c’est un produit à haute densité énergétique. Bien que la consommation de graisses ne soit pas considérée comme négative, une consommation excessive peut entraîner un surpoids. À partir de là, le diabète gestationnel est plus susceptible de se développer, selon une étude publiée dans l’International Journal of Molecular Sciences.

L’œuf à la coque peut être consommé pendant la grossesse car il contient des nutriments de haute qualité, tels que la vitamine D.

Avantages de la consommation d’œufs

Le fait qu’il soit nécessaire de limiter la présence de mayonnaise à base d’œufs crus dans l’alimentation ne signifie pas que les œufs à la coque ne sont pas bénéfiques pour les femmes enceintes. Ceux-ci contiennent une grande quantité de nutriments de haute qualité qui aideront à assurer le bon développement du fœtus.

De plus, ils font partie des rares aliments qui apportent de la vitamine D, un nutriment déficient dans la population générale qui module l’état de santé. Le maintien de niveaux adéquats de cette vitamine prévient divers problèmes tels que les maladies auto-immunes et autres pathologies chroniques.

Attention à la mayonnaise pendant la grossesse

Comme vous l’avez vu, certaines précautions doivent être prises lors de l’introduction de la mayonnaise dans le régime alimentaire pendant la grossesse. L a sauce préparée à la maison est totalement interdite en raison de son risque microbiologique. Néanmoins, vous pouvez consommer le type industriel qui a été fabriqué à partir d’œufs pasteurisés, même si nous ne parlons pas toujours d’un produit de bonne qualité nutritionnelle.

N’oubliez pas que garantir un bon apport en nutriments au stade de la grossesse sera décisif pour assurer la santé future du bébé. Pour cette raison, il convient d’éviter les carences qui pourraient conditionner négativement son développement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Questions fréquemment posées sur l’alimentation pendant la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Questions fréquemment posées sur l’alimentation pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il y a une série de questions fréquentes sur l'alimentation qui méritent d'être résolues pour éviter les erreurs.



  • Guirguis, G. F., Patel, K., Gittens-Williams, L., Apuzzio, J. J., Martimucci, K., & Williams, S. F. (2017). Salmonella enterica Serotype Typhi Bacteremia Complicating Pregnancy in the Third Trimester. Case reports in obstetrics and gynecology2017, 4018096. https://doi.org/10.1155/2017/4018096
  • Plows, J. F., Stanley, J. L., Baker, P. N., Reynolds, C. M., & Vickers, M. H. (2018). The Pathophysiology of Gestational Diabetes Mellitus. International journal of molecular sciences19(11), 3342. https://doi.org/10.3390/ijms19113342

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.