Œuf creux ou grossesse anembryonnaire: causes et traitement

L'œuf creux est l'une des principales causes de fausse couche et se caractérise par l'absence de l'embryon dans le sac gestationnel. Découvrez-en davantage sur ses causes.
Œuf creux ou grossesse anembryonnaire: causes et traitement
Leidy Mora Molina

Rédigé et vérifié par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

L’œuf creux ou grossesse anembryonnaire est cette grossesse au cours de laquelle le bébé ne se développe pas. Malgré le fait que le sac destiné à l’héberger soit formé.

On estime que ce type de grossesse est responsable de 50 % des fausses couches du premier trimestre et survient généralement entre 7 et 12 semaines de gestation. Toutefois, si cela se produit plus tôt, la fausse couche peut se confondre avec des règles régulières.

Quelles sont les causes? Comment traiter la grossesse anembryonnaire?

Qu’est-ce que l’œuf creux ou grossesse anembryonnaire?

Comme mentionné précédemment, l’œuf creux ou la grossesse anembryonnaire survient lorsque le sac gestationnel vide est implanté dans l’utérus maternel. Autrement dit, l’embryon ne se développe pas en son sein ou alors sa croissance cesse très tôt.

Par conséquent, la mère peut présenter des symptômes de grossesse typiques et même voir le sac lors de la première échographie, mais sans bébé à l’intérieur. En conséquence de ce phénomène, la grossesse ne prospère pas et la fausse couche survient  souvent naturellement.

Une femme enceinte à l'hôpital recevant des résultats.

Quelles sont les causes?

Les causes d’une grossesse anembryonnaire sont variées. Mais la principale est liée à certains problèmes génétiques de l’embryon qui l’empêchent de se développer correctement.

Cette altération se produit dès la fécondation (due à des problèmes au niveau de l’ovule ou du sperme) et est irréversible. Par conséquent, certaines conditions telles que l’âge maternel, certaines maladies chroniques, le tabagisme ou la consommation de drogues augmentent les chances de présenter ce résultat.

Symptômes d’une grossesse anembryonnaire

Dans les premiers jours après la conception, l’hormone de grossesse gonadotrophine chorionique humaine (hCG) augmente. Elle est sécrétée par les cellules du sac gestationnel.

L’augmentation de cette hormone dans le sang provoque chez la femme des symptômes de grossesse, tels que nausées, fatigue et sensibilité des seins. À son tour, cette quantité peut se détecter dans le sang et l’urine. Ce qui rend le test de grossesse positif. Ensuite, au fil des jours, les niveaux de cette substance ont tendance à disparaître, de même que les manifestations décrites. La fausse couche a enfin lieu.

L’œuf creux ou grossesse anembryonnaire est diagnostiqué uniquement au moyen d’une échographie transvaginale, qui est réalisée à partir de la sixième semaine de gestation. Grâce à cet examen, l’échographe peut détecter la présence d’un sac gestationnel entouré de trophoblaste, mais sans embryon à l’intérieur.

Compte tenu de cette situation et s’il existe des doutes sur la date des dernières règles, il est probable que le médecin indique de répéter l’échographie au bout de 7 à 10 jours. Ceci permet de corroborer qu’il s’agit bien d’une grossesse anembryonnaire. Ou alors que la non-visualisation du bébé était le produit d’une erreur dans le calcul de l’âge gestationnel.

Traitement de l’œuf creux ou de la grossesse anembryonnaire

Comme nous l’avons dit, ce type de grossesse n’est pas viable et évolue naturellement vers une fausse couche. Cette dernière se manifeste par des saignements vaginaux et quelques douleurs pelviennes. Cependant, dans de nombreux cas, la grossesse anembryonnaire n’est pas expulsée naturellement et le spécialiste peut indiquer certaines mesures pour l’induire. Par exemple, la prise de médicaments ou le curetage utérin.

Une culotte avec du sang.

L’œuf creux affecte-t-il la fertilité?

Si une femme subit une grossesse anembryonnaire, cela ne signifie pas qu’elle ne peut pas avoir une grossesse normale à l’avenir. En effet, dans la plupart des cas, les grossesses suivantes sont réussies.

Bien entendu, il faut tenir compte des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé concernant le temps de récupération. Les experts indiquent une période minimale de 6 mois entre les grossesses après une fausse couche.

Bien que cette condition puisse survenir chez des femmes en parfaite santé, il est conseillé au spécialiste d’évaluer le cas pour tenter de déterminer les causes possibles et de prendre les mesures pré-conceptionnelles appropriées. Par exemple, maintenir un régime alimentaire approprié, commencer une prophylaxie à l’acide folique et abandonner les dépendances, etc.

Cela pourrait vous intéresser ...
Grossesse extra-utérine : causes, symptômes et traitement
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Grossesse extra-utérine : causes, symptômes et traitement

La grossesse extra-utérine survient quand l'ovule s'implante en dehors de l'utérus. Découvrez-en les causes et les symptômes en lisant cet article ...




Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.