Dermatophagie chez les enfants : causes et traitement

La dermatophagie est typique des enfants anxieux qui ont des difficultés à contrôler leurs impulsions. Comment pouvons-nous les aider ?
Dermatophagie chez les enfants : causes et traitement

Dernière mise à jour : 01 janvier, 2021

Il n’existe pas deux enfants identiques ni un seul type de personnalité qui soit considéré comme normal et approprié. Certains enfants sont plus calmes et insouciants, tandis que d’autres sont plus nerveux et ont davantage d’énergie. Dans ce cas, il est possible, en tant qu’adulte, de ne pas remarquer certains comportements à risque qui peuvent être des manifestations propres à sa personnalité agitée. C’est le cas de la dermatophagie dont nous parlerons aujourd’hui.

Nous connaissons tous des enfants, et même des adultes, qui se rongent régulièrement les ongles. Cette habitude est relativement répandue et normalisée dans notre société et nous ne lui accordons pas suffisamment d’importance.

Toutefois, il s’agit d’une manifestation, parmi bien d’autres, pour gérer les difficultés de l’anxiété ou l’inquiétude. La dermatophagie en est une autre. En sachant ce qui se cache derrière, nous serons plus en mesure d’aider nos enfants à mettre fin à ce type de comportement.

Un enfant qui se mord le bout des doigts.

Qu’est-ce que la dermatophagie ?

La dermatophagie correspond à l’habitude de se mordre la peau de façon récurrente. En général, les enfants se mordent la peau du bout des doigts ou autour des cuticules. Ils peuvent également se mordre la peau à l’intérieur des joues ou la peau des lèvres.

En conséquence de cet acte, il en résulte diverses lésions telles que des ulcères ou des saignements avec des plaies rouges qui s’aggravent avec le temps. Après un certain temps, les enfants ont généralement les doigts “à vif”, ce qui donne l’alarme aux parents.

Quelles sont les causes ?

En regardant les blessures sur la peau de leurs enfants, les parents ont du mal à comprendre pourquoi leurs petits ont recours à un comportement apparemment aussi préjudiciable et douloureux. C’est pourquoi, il est nécessaire de saisir le mécanisme qui se cache derrière la dermatophagie.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il s’agit d’une habitude nerveuse. Elle se manifeste plus souvent chez les enfants qui ont une personnalité anxieuse ou qui souffrent d’un trouble de l’anxiété.

Par exemple, le trouble de l’anxiété généralisée -TAG- ou phobie sociale. Toutefois, il peut également provenir d’un événement spécifique dans la vie de l’enfant qui a suscité une anxiété.

Nous pouvons comparer la sensation éprouvée par les enfants avec ce que nous ressentons avant d’éternuer. A savoir, des démangeaisons ou une gêne si forte qu’elle n’est soulagée que par l’éternuement.

Il se passe quelque chose de similaire dans ce cas : l’enfant ressent une inquiétude croissante qui disparaît en se mordant la peau, moment où il éprouve un grand soulagement ainsi qu’une agréable sensation de plaisir. C’est pourquoi, il peut être si difficile pour les petits de résister à l’envie de continuer à se mordre.

D’autre part, la dermatophagie agit comme un outil pour faire face à l’anxiété. En se mordant les doigts ou les joues, la nervosité diminue temporairement et les enfants ont tendance à se réguler de cette manière.

Le problème s’aggrave lorsque cela devient une habitude et que l’enfant commence à se mordre la peau, non seulement quand il est anxieux, mais également quand il s’ennuie ou est distrait. Cela devient alors un geste automatique dont l’enfant n’a même pas conscience.

Un jeune garçon qui se ronge les ongles.

Quel est le traitement ?

Si vous détectez ce comportement chez votre enfant, il est nécessaire d’agir. Tout d’abord, pour éviter que cela entraîne des lésions cutanées. Ensuite, pour apprendre à l’enfant de nouvelles stratégies d’affrontement plus saines et efficaces. Par ailleurs, il est fondamental de comprendre l’origine de son anxiété. Est-elle générée par un événement isolé ou par un trouble ?

Il se peut que l’enfant souffre effectivement d’anxiété généralisée ou alors il s’agit d’un échec scolaire qui a favorisé son anxiété de manière ponctuelle.

Vous pouvez ainsi lui enseigner des techniques pour réguler son agitation, comme des exercices de respiration ou de relaxation. De même, il est important de fournir à l’enfant des outils pour résoudre les problèmes futurs afin qu’il ne se sente pas submergé par les circonstances qu’il rencontrera.

Mais, avant tout, la technique la plus efficace pour traiter directement la dermatophagie est l’inversion de l’habitude. Cela entraîne l’enfant à adopter un comportement incompatible chaque fois qu’il détecte le désir de se mordre la peau.

Par exemple, il peut s’asseoir sur la main pendant quelques instants jusqu’à ce que l’envie disparaisse. Dans tous les cas, un psychologue de l’enfance sera utile pour évaluer chaque cas spécifique et appliquer le traitement le plus efficace.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prévenir l’anxiété chez les enfants ?
Être parentsLisez-le dans Être parents
Comment prévenir l’anxiété chez les enfants ?

Aujourd'hui, l'anxiété chez les enfants est un phénomène assez courant, comment prévenir ce problème qui empêche souvent les enfants de croire en e...