Comment l'alimentation influence-t-elle la fertilité ?

22 avril, 2020
Apprendre comment votre alimentation influence votre fertilité vous aide à vous préparer à ce que vous désirez le plus au monde : être parents. L'idéal est de suivre une alimentation variée, avec les nutriments dont votre corps aura besoin pendant la grossesse.
 

Tout d’abord, rappelons qu’une bonne alimentation devrait devenir la principale habitude de toute personne qui souhaite avoir un style de vie sain.

Cependant, cela devient un thème encore plus important lorsque le couple souhaite avoir un enfant. Cela vaut autant pour les hommes que pour les femmes. Dans cet article, nous allons nous pencher plus en détail sur la manière dont l’alimentation influence la fertilité. Prenez-en note et apportez les changements nécessaires à cet égard.

Comment l’alimentation influence-t-elle la fertilité féminine ?

Tout d’abord, l’obésité est un problème de santé majeur. Elle influence bon nombre de pathologie, y compris l’infertilité. À l’autre extrême, un apport calorique trop restreint diminue les apports en nutriments. De ce fait, la capacité à concevoir un enfant s’en voit également réduite. Dans les deux cas, il y a une perturbation du cycle menstruel qui affecte la production saine de l’ovule.

D’autre part, un apport correct de nutriments assure le développement sain de l’embryon et, par conséquent, cela favorise une grossesse avec un bébé sain et fort.

En outre, grâce à une alimentation saine, certains problèmes de santé peuvent être évités tant chez la mère que chez le bébé. Elle réduit également la probabilité de fausse couche à tous les stades de la grossesse.

Les conséquences de l’alimentation dans la fertilité masculine

Chez l’homme, la nutrition influence également la fertilité. La qualité du sperme peut être améliorée par une alimentation équilibrée. On estime ainsi que 40 % des problèmes de reproduction sont liés à une mauvaise alimentation.

 

L’idéal est de consommer des aliments riches en antioxydants. Ces derniers préviennent en effet le vieillissement du système reproductif et stimulent la motilité des spermatozoïdes. Les hommes qui augmentent leur consommation de fruits et légumes améliorent donc considérablement la qualité et la santé de leur sperme.

Une alimentation saine chez l'homme

Recommandations pour une meilleure alimentation qui améliorera la fertilité

Tous les aliments contiennent des nutriments qui ont souvent des effets à long terme sur l’organisme. C’est pourquoi il est conseillé d’analyser les aliments susceptibles d’améliorer la fertilité. Il convient donc de les intégrer progressivement et durablement dans votre alimentation quotidienne. Pour garantir la variété d’un point de vue nutritionnel, il faut tenir compte des aspects suivants :

La consommation de vitamines

Les vitamines sont essentielles lorsque vous voulez tomber enceinte car chacune d’entre elles agit de manière spécifique. Passons quelques unes de ces vitamines en revue :

 
  • La vitamine B. Elle aide à équilibrer les niveaux d’hormones chez la mère. Ensemble, elles contribuent à la formation du système nerveux du fœtus.
  • La vitamine C. En plus de stimuler le système immunitaire, elle favorise la production d’ovocytes chez la femme. En outre, elle améliore la qualité du sperme chez l’homme.
  • La vitamine D. Elle influence la sécrétion d’insuline, ce qui augmente la possibilité de tomber enceinte.

Ces vitamines et d’autres groupes de vitamines peuvent être obtenues naturellement en consommant des fruits, des légumes et de la viande. En cas de carences, le médecin peut cependant recommander un complément alimentaire approprié.

Les graisses

Les acides gras, tels que les oméga-3, 6 et 9, qui proviennent des poissons gras et des noix, sont recommandés. Chez l’homme, ils favorisent la maturation des spermatozoïdes. Cependant, chez la femme, ils réduisent l’anxiété et la dépression liées à la grossesse.

La consommation de zinc et de sélénium

Chez l’homme, le zinc et le sélénium augmentent la quantité d’hormones masculines. Par conséquent, ils augmentent aussi la quantité de spermatozoïdes. En outre, le manque de ces minéraux chez les femmes augmente le risque de fausse couche. On retrouve du zinc et du sélénium dans les légumes, le poisson, le thon, les sardines, les graines et les noix.

« Avoir des habitudes saines devient plus important lorsqu’un enfant est désiré, tant pour l’homme que pour la femme ».

Réduire la quantité de café

 

Boire du café peut être contre productif si vous essayez de tomber enceinte. En outre, cela augmente le risque de fausse couche. C’est pourquoi vous devriez éliminer le café de votre alimentation. Si vous trouvez cela trop difficile, réduisez alors votre consommation à un maximum de deux tasses par jour et optez pour les variétés décaféinées.

exercices et sport a la maison pour une meilleure santé

Faire de l’exercice physique

La pratique du sport avec modération présente des avantages qui améliorent la santé reproductive. Certaines de ces bénéfices peuvent être résumés de la manière suivante :

  • Le sport réduit le stress. En effet, il augmente le taux de dopamine, ce qui vous permet de vous sentir plus heureux.
  • Il améliore la circulation sanguine et stimule les récepteurs hormonaux cellulaires.
  • En outre, faire de l’exercice améliore l’équilibre hormonal. Il tonifie les muscles, améliore la production d’hormones et régule les problèmes de myomes et d’endométriose.

En résumé, savoir comment l’alimentation influence la fertilité aide à prévenir de futurs problèmes potentiels pendant la grossesse. En outre, cela vous aidera à vous préparer à l’arrivée du bébé. Tenez donc compte de ces éléments pour devenir de bons parents très vite !

 
  • Shmerling, R; Shmerling, A. (2018). Fertility and diet: is there a connection? Harvard Health Publishing. Harvard Medical School. [En línea] Disponible en: https://www.health.harvard.edu/blog/fertility-and-diet-is-there-a-connection-2018053113949
  • Panth, Neelima et al. “The Influence of Diet on Fertility and the Implications for Public Health Nutrition in the United States” Frontiers in public health vol. 6 211. 31 Jul. 2018, doi:10.3389/fpubh.2018.00211
  • Shekhar, Anuradha. (2016). Effect of Diet and Nutrient Intake on Women Who Have Problems of Fertility. International Journal of Pure and applied Bio sciences. 4. 198-204.