Comment éviter les cris à la maison ?

· 24 mai 2018
Si vous sentez que l'ambiance paisible de votre famille s'est vue atteinte par des cris constants entre certains membres dernièrement, les conseils suivants mentionnés dans cet article vous seront d'une aide précieuse.

Comment éviter les cris à la maison ? C’est une question courante pour de nombreuses familles. Ce qui a commencé par une conversation tranquille peut parfois se transformer en une dispute intense et pleine de cris.

Même si cette situation est devenue quotidienne, il est possible de profiter d’un certain degré de tranquillité dans la maison, ainsi que d’éviter les cris qui peuvent causer des dommages au sein de la famille.

6 conseils pratiques pour éviter les cris à la maison

De façon générale, les malentendus et les cris proviennent d’un manque de bonne communication et d’écoute dans la famille.

1. Reconnaître le problème

Il est fondamental que les parents prennent conscience que le stress et la mauvaise humeur ont une grande influence quand les cris surgissent. Mais la seule façon de faire face à cette situation et de la changer est d’être raisonnable et de reconnaître le problème.

Ensuite, vous devez chercher la solution et apprendre à écouter les différentes opinions de la famille.

Eviter les cris à la maison est possible en faisant preuve de patience et d'empathie

2. Prendre un engagement

Mettre en place un engagement familial pour arrêter de crier et parler avec respect peut être la solution. Expliquez aux enfants et aux adolescents de la maison que nous devons tous apprendre à ne pas crier, y compris vous, les parents.

Mais chacun a besoin de l’aide de l’autre, donc vous devez vous efforcer d’être patient. Si vous agissez ainsi, vous prendrez rapidement l’habitude de parler sans trop élever la voix.

3. Prendre le temps de se calmer

Un texte de l’Association Américaine de Psychologie affirme que la colère est une émotion humaine tout à fait normale et généralement saine. Toutefois, ce qu’il s’agit d’éviter est de donner libre court à cette émotion. Si vous sentez que vous êtes sur le point d’exploser et que vous allez crier sur votre famille, prenez vous d’abord un moment pour vous calmer.

Il est préférable de prendre une respiration profonde et de se diriger vers un endroit calme de la maison jusqu’à vous sentir serein. Ce n’est pas si facile dans un moment de colère, mais pensez qu’en vous efforçant, les cris cesseront à la maison.

4. Avant de parler, réfléchir à ce qu’il faut dire et comment le dire

Au lieu de répondre avec une voix plus élevée pour faire taire l’autre personne, pourquoi ne pas vous mettre à sa place et l’écouter sans lui attribuer la faute? Eviter les commentaires sarcastiques ou les accusations blessantes permettra à l’autre personne d’apaiser les cris.

De plus, il est vital d’apprendre aux enfants à exprimer leurs émotions et leurs frustrations de manière calme et sans le besoin de crier.

5. Présenter ses excuses immédiatement

Ne laissez pas les sentiments négatifs vous faire perdre de vue l’objectif: éviter les cris à la maison. Si vous avez été emporté par la colère ou si vous avez crié sur un des membres de votre famille, il vaut mieux accepter une partie de la faute et demander pardon.

D’autre part, si votre enfant est celui qui crie, résistez à l’envie de crier aussi. Répondez-lui sur un ton calme qui l’apaise, donnez l’exemple en parlant tranquillement sur un ton adéquat mais ferme.

Vous pouvez lui dire que vous ne l’écouterez pas avant qu’il cesse de crier. De plus, vous devrez accepter ses excuses avec patience.

6. Eviter d’en rajouter

Si la journée a été difficile pour la famille, n’importe quelle étincelle peut allumer le feu. Dans ces situations, évitez les commentaires négatifs qui peuvent donner place à des cris et des malentendus. Cherchez un lieu ou une activité qui calme les esprits et qui procure un mieux-être.

Eviter les cris à la maison en se prenant du temps pour soi et se calmer

Corriger votre enfant sans les cris

Crier sur votre enfant après une mauvaise conduite peut vous sembler la discipline la plus rapide. Mais c’est peut-être aussi le moyen le plus rapide d’aggraver les problèmes de comportements de l’enfant, puisque vous lui apprenez à gérer la frustration à travers les cris.

Afin d’éviter les cris à la maison, vous devez établir des règles claires et simples que vos enfants peuvent suivre. Parlez calmement à vos enfants au sujet des règles et utilisez des moyens pour qu’ils s’en souviennent. Ce peut être une bonne idée de faire une liste et de la placer dans un endroit visible.

Expliquer à l’avance les conséquences du non-respect des règles aidera les enfants à mieux se comporter, surtout s’ils sont adolescents, car à ce stade ils ont tendance à crier davantage lorsqu’ils se sentent frustrés.

Rappelez-vous: les cris paraissant inoffensifs, mais ils peuvent provoquer de sérieux problèmes émotionnels au sein de la famille; pour les éviter à la maison, vous aurez besoin d’une maîtrise de soi, de patience et d’empathie.