Combien de temps un enfant a-t-il besoin de dormir selon son âge ?

Il existe quelques recommandations pour assurer un repos adéquat aux plus petits. Par exemple, respecter une routine stable mais flexible.
Combien de temps un enfant a-t-il besoin de dormir selon son âge ?

Dernière mise à jour : 04 décembre, 2021

« Il ne dort rien du tout », « il dort toute la nuit », « il n’a jamais beaucoup dormi », « je dois le réveiller pour manger ». Ces phrases décrivent parfaitement les premières années de vie d’un enfant, lorsque le sommeil est une préoccupation constante pour ses parents.

Néanmoins, au-delà des préoccupations parentales, savoir combien de temps un enfant a besoin de dormir et s’y conformer est essentiel pour préserver sa santé. Voyons cela plus en détail.

L’importance du sommeil

Le sommeil est un besoin fondamental, surtout au début de la vie.

Pendant que nous dormons, en plus de récupérer de l’énergie, des événements d’une grande importance se produisent dans notre corps. Parmi eux, la croissance et certains processus métaboliques et biochimiques.

On note aussi des changements au niveau cérébral ou cognitif, comme la classification des informations, la consolidation des apprentissages et de la mémoire, entre autres. Par conséquent, le manque de sommeil de qualité affecte la capacité de concentration et d’attention, ce qui est essentiel pendant la période scolaire.

Enfin, il faut savoir qu’on ne dort pas de la même façon partout dans le monde, puisque les rituels varient d’une culture à l’autre et d’une famille à l’autre.

Signes qu’un enfant a besoin de dormir

Les enfants sont capables d’envoyer des signaux pour dire qu’ils ont besoin de dormir dès leur plus jeune âge. Cependant, ils ne peuvent pas toujours le verbaliser (« je veux dormir ») et, très souvent, ils affirment le contraire : ils « combattent » le sommeil et font tout leur possible pour rester éveillé pour continuer à jouer.

Certains des signes directs et indirects de fatigue sont les suivants :

  • Bâillement
  • Frottement des yeux.
  • Irritabilité.
bébé qui veut dormir

Combien de temps un enfant a-t-il besoin de dormir en fonction de son âge ?

Avec le temps, les enfants ont besoin de moins d’heures de sommeil. En effet, le sommeil change et mûrit au fur et à mesure que le cerveau se développe. Cependant, dans les premières années de la vie, le sommeil est caractérisé par une instabilité et cette tendance se maintient jusqu’au troisième anniversaire.

Nous allons dès maintenant vous partager une liste approximative d’heures de sommeil recommandées afin que vous sachiez combien de temps votre enfant doit dormir à chaque étape de sa vie. Prenez note !

  • Les nouveau-nés : ils dorment environ 16 heures par jour, sans schéma différencié entre le jour et la nuit.
  • 3 mois : en général, le repos journalier moyen est de 15 heures, dont 8 à 9 heures de sommeil nocturne et 7 heures de sommeil diurne.
  • 6 mois : à partir du second semestre, la moyenne d’heures quotidiennes est de 14. Parmi celles-ci, 10 correspondent au sommeil nocturne et seulement 4 correspondent au sommeil diurne.
  • 1 an : à partir du premier anniversaire, le nombre total d’heures ne change pas, contrairement au schéma. Ainsi, ils ont tendance à dormir 10-11 heures la nuit et 3 heures pendant la journée. Ils font encore 2 siestes.
  • 1 an et 6 mois : ils dorment 13,5 heures par jour au total, 11 heures la nuit et 2,5 heures le jour (en une seule sieste).
  • 2 ans : lors de cette étape, le nombre d’heures de sommeil passe à 13, dont 11 heures de sommeil nocturne et seulement 2 heures de sommeil diurne.

Jusqu’à 5 ans, les siestes sont généralement nécessaires et recommandées. Cependant, après 3 ans, un pourcentage élevé d’enfants cessent d’en faire.

Au-delà des chiffres, il est important de considérer les besoins réels de chaque enfant. C’est-à-dire qu’il peut y avoir des recommandations générales, mais chaque enfant doit se reposer en fonction de ses activités de la journée.

Enfin, lorsqu’une difficulté ou une altération est constatée dans le sommeil de l’enfant, il faut faire attention au contexte. En effet, ces changements peuvent correspondre à un événement stressant. Par exemple, lorsque le tuteur principal reprend ses horaires de travail et commence à passer moins d’heures avec l’enfant.

Quels facteurs peuvent rendre difficile le sommeil d’un enfant ?

Malgré les réveils nocturnes, l’enfant peut maintenir un sommeil de qualité. Cela dépendra de l’étape où il se trouve et de l’environnement qui l’entoure.

Cependant, des réveils fréquents ou accrus peuvent indiquer la présence de troubles du sommeil qui doivent être évalués. En ce sens, il est nécessaire de prêter attention à certains changements de comportement diurne qui peuvent suggérer un manque de repos.

Certains des facteurs qui affectent la qualité du sommeil de l’enfant sont les suivants :

  • Anxiété de séparation.
  • Hyperstimulation.
  • Incertitude et angoisse.
  • Terreurs nocturnes : parfois motivées par le silence et l’obscurité, à partir de 2 ans.
  • Développement dentaire.

Comment accompagner le sommeil de l’enfant

Pour faciliter le repos de l’enfant, il est important d’établir une routine stable mais flexible. En d’autres termes, une routine suffisamment prévisible pour lui permettre d’anticiper l’heure du sommeil (comme la séquence bain-dîner-histoire), mais adaptable à des circonstances extraordinaires (comme un anniversaire).

Lorsque les enfants deviennent plus grands, il est essentiel de respecter certains horaires, comme le dîner. De même, il est nécessaire d’incorporer des habitudes calmes : lire une histoire, mettre son pyjama, éteindre la télévision ou s’allonger à côté de lui et lui faire des câlins jusqu’à ce qu’il s’endorme.

Il est également conseillé de coucher l’enfant lorsqu’il est somnolent, mais avant qu’il ne s’endorme. Ainsi, s’il se réveille la nuit, il ne sera pas surpris ou effrayé de ne pas savoir où vous êtes. De plus, cela facilitera l’association entre le sommeil et le berceau ou le lit.

combien de temps un enfant doit-il dormir ?

L’importance de veiller à la tranquillité d’un enfant

On tombe souvent sur des recommandations d’experts qui conseillent de laisser pleurer les enfants et de ne pas se lever pour s’occuper d’eux afin de ne pas « leur donner de mauvaises habitudes ».

Or, gardez à l’esprit que, quand les bébés pleurent, ils souffrent. Et en plus de ne pas être respectueux de leurs besoins, nous pourrions générer un effet contre-productif : qu’ils aient encore plus peur de la nuit et d’être seuls. Ou pire, qu’ils finissent par intérioriser que personne ne répondra à leurs pleurs.

Par conséquent, pour que les parents et les enfants se reposent, il est important de rester disponible à leurs appels. C’est la base d’un attachement sécure et ce qui leur permettra, petit à petit, de gagner en autonomie et en confiance pour mieux dormir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Un guide d’hygiène du sommeil pour enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Un guide d’hygiène du sommeil pour enfants

En suivant le guide d'hygiène du sommeil pour enfants , vous pouvez leur faire passer une bonne nuit de sommeil. Lisez notre article pour tout savo...



  • Rana, Mandeep, Riffo Allende, Claudia, Mesa Latorre, Tomás, Rosso Astorga, Karina, & Torres, Alcy R. (2019). Sueño en los niňos: fisiología y actualizacion de los últimos conocimientos. Medicina (Buenos Aires)79(Supl. 3), 25-28. Recuperado en 26 de octubre de 2021. Disponible en: http://www.scielo.org.ar/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0025-76802019000700007&lng=es&tlng=es.
  • Pin-Arboledas, Gonzalo & Roselló, A. (2011). El sueño en el primer año de vida: ¿Cómo lo enfocamos?. Pediatría Atención Primaria. 13. 101-111. Disponible en: https://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1139-76322011000400011
  • Paruthi S, Brooks LJ, D’Ambrosio C, Hall WA, Kotagal S, Lloyd RM, Malow BA, Maski K, Nichols C, Quan SF, Rosen CL, Troester MM, Wise MS. Recommended amount of sleep for pediatric populations: a consensus statement of the American Academy of Sleep Medicine. J Clin Sleep Med 2016;12(6):785–786 Disponible en: https://aasm.org/resources/pdf/pediatricsleepdurationconsensus.pdf