4 règles pour enseigner la notion de partage à votre enfant

· 23 février 2018
Toutes les mamans veulent enseigner la notion de partage à leurs enfants. Elles ont peur d'élever ces petits que les autres enfants rejettent parce qu'ils sont trop égoïstes. Dans cet article, nous aimerions vous donner quelques conseils pour vous aider à développer cette belle valeur chez vos enfants.

Si c’est un enfant unique, élevez-le comme s’il avait des frères et sœurs

Évidemment, il faut se méfier des généralités et des idées reçues. Toutefois, il est vrai que les enfants uniques sont souvent plus égoïstes que les autres et qu’ils n’aiment pas partager. C’est pourquoi, si vous n’avez qu’un enfant, vous devriez faire particulièrement attention à l’éducation que vous lui donnez. Il ne faut jamais lui donner l’impression qu’il mérite de tout avoir et de recevoir l’attention de tous.

Tous les membres de la famille, sans exception, devraient participer aux tâches ménagères. Les sucreries ou les petits cadeaux devraient aussi être partagés de manière équitable. Par exemple, si vous avez un peu d’argent à dépenser, offrez un jouet à votre enfant, un flacon de parfum à maman et une nouvelle chemise à papa. C’est une bonne manière de montrer à votre petit que tout le monde mérite de recevoir quelque chose.

Un enfant unique peut aussi apprendre la notion de partage.

Ne l’obligez pas à partager

Si vous souhaitez enseigner la notion de partage à votre enfant, il est important de ne jamais l’obliger à donner ou à prêter ses affaires.

Quand on oblige un être humain à faire quelque chose, il se rebelle, ou alors il obéit, mais cela ne le rend pas heureux.

C’est pourquoi vous ne devriez jamais obliger votre enfant à partager. S’il ne veut pas prêter ses petites voitures quand ses amis viennent lui rendre visite, ne les prêtez pas vous-même à vos petits invités. Il risque non seulement de piquer une colère, mais aussi de perdre confiance en vous.

Il est préférable de s’y prendre à l’avance. Avant l’arrivée de ses amis, expliquez-lui qu’il passera un bon moment s’il partage ses jouets avec les autres enfants. Rappelez-lui également que ses amis partagent leurs jouets avec lui quand il va leur rendre visite.

Si vous êtes convaincante, il acceptera de partager ses petites voitures quand ses amis seront arrivés. Bien sûr, si vous avez échoué et qu’il n’a pas changé d’avis, ne l’obligez pas à faire ce dont il n’a pas envie.

Soyez patiente et vous finirez par y arriver.

Enseignez le partage à votre enfant en donnant le bon exemple

Votre enfant apprend en imitant les plus grands. Si vous souhaitez lui enseigner la notion de partage, vous devriez donnez le bon exemple.

Vous êtes son meilleur modèle. Si vous avez un comportement égoïste, si vous êtes trop attachée à vos affaires, ne vous attendez pas à ce que votre enfant apprenne tout seul la générosité et le partage.

Si vous souhaitez enseigner la notion de partage à votre enfant, vous devriez lui prêter vos affaires de temps en temps, quand il vous le demande.

Par exemple, s’il veut jouer avec des objets de valeur, installez votre enfant sur votre lit pour éviter les accidents. Laissez-le les regarder, les toucher et les explorer en lui conseillant de faire attention.

N’oubliez pas qu’il a besoin de ressentir de belles émotions, comme la gratitude, pour comprendre l’intérêt du partage. Il doit prendre conscience du fait que le partage est une manière de rendre les autres heureux, de leur montrer qu’on les aime et qu’on leur fait confiance, même avec des objets précieux.

Le partage des valeurs et des bons sentiments

On peut aussi partager de bons moments et de belles émotions.

Quand on parle de partage, on pense immédiatement au fait de prêter ses affaires ou de partager de la nourriture. Cependant, on peut aussi partager de beaux sentiments. C’est une notion fondamentale que vous devriez enseigner à votre enfant.

Les câlins, les bisous, les caresses, les mots doux, les éloges… Tous ces gestes affectueux devraient être partagés.

Votre enfant doit comprendre qu’il est beau d’offrir de l’affection aux autres, de faire le bien, de rendre les gens heureux. Par exemple, si vous avez l’occasion d’annoncer une bonne nouvelle à quelqu’un, proposez-lui de partager ce beau moment avec lui. Apprenez à votre enfant à partager toutes les belles émotions et les beaux sentiments qu’il ressent avec son entourage.

Pour terminer, si vous voulez apprendre la notion de partage à votre enfant, expliquez-lui également qu’il ne devrait pas soutenir les mauvaises actions. Votre petit ne doit pas imiter ou cautionner les mauvais comportements.

Celui ou celle qui sait partager vivra une vie plus heureuse.