Peut-on consommer de la propolis pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, certaines restrictions alimentaires doivent être faites. Par conséquent, nous allons vous dire si vous pouvez consommer de la propolis pour améliorer le système immunitaire pendant cette période.
Peut-on consommer de la propolis pendant la grossesse ?

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2022

La propolis est un composé présent dans le miel qui est bénéfique pour la santé. Cette substance peut stimuler la fonction immunitaire, en plus d’apporter de la vitalité, et c’est pourquoi de nombreuses personnes l’incluent régulièrement dans leur alimentation en tant que complément alimentaire. Maintenant, nous allons vous dire si vous pouvez prendre de la propolis pendant la grossesse ou s’il est opportun de restreindre sa consommation.

Tout d’abord, il convient de noter que, pendant toute la durée de la grossesse, il est préférable de procéder à certaines restrictions alimentaires afin d’éviter que la santé du fœtus ne soit mise en danger. Certains aliments couramment consommés présentent un risque microbiologique qui pourrait avoir un impact négatif sur le développement de la grossesse. Dans le pire des cas, cela pourrait entraîner des fausses couches.

Bienfaits de la propolis

Comme nous l’avons mentionné, la propolis est un composé qui peut avoir des effets positifs lorsqu’il s’agit de stimuler la fonction immunitaire, comme en témoignent les recherches publiées dans la revue Biomedicine & Pharmacotherapy. Ce produit parvient à réduire l’incidence des pathologies d’origine infectieuse ainsi qu’à améliorer la gestion de leurs symptômes. De plus, si on consomme la propolis avec une bonne quantité de vitamine C, l’effet sera encore meilleur.

De la même manière, cet élément est capable de limiter la prolifération de certaines bactéries pouvant être pathogènes pour la santé, puisqu’il possède une propriété antimicrobienne, comme le confirme un article publié dans la revue Molecules. Grâce à cet effet, on peut réduire le risque d’infections de la gorge ou de la bouche.

Cependant, des recherches supplémentaires seront nécessaires pour obtenir des preuves solides sur les deux avantages mentionnés. Les résultats actuels sont optimistes, mais on doit étudier la substance plus en détail pour parvenir à une conclusion définitive. À partir de là, il sera possible de vérifier si l’inclusion de ce supplément dans l’alimentation a vraiment du sens.

La propolis se trouve dans le miel, la gelée royale et certains produits diététiques.

Comment la consommer ?

La propolis est une substance que l’on trouve principalement dans le miel, mais aussi dans la gelée royale. Cependant, il est courant de trouver sur le marché des produits diététiques qui incorporent ce composant avec d’autres substances bioactives renforçant ses effets. Ces produits sont indiqués pour améliorer l’efficacité du système immunitaire ou la sensation de vitalité.

Cependant, il est toujours recommandé de consulter un spécialiste en nutrition avant d’inclure tout élément contenant de la propolis dans l’alimentation quotidienne. Tout d’abord, il est important d’optimiser votre alimentation pour vraiment profiter des bienfaits de la prise de compléments alimentaires.

Est-il possible de prendre de la propolis pendant la grossesse ?

À ce jour, il n’y a pas suffisamment d’études pour déterminer s’il est sûr de consommer de la propolis pendant la grossesse. Pour cette raison, il est nécessaire de confirmer si l’ingestion de cette substance pourrait entraîner un quelconque risque pour le fœtus. De plus, les bienfaits sur le corps pendant la grossesse n’ont pas été prouvés. Par conséquent, il est préférable d’éviter son inclusion dans le schéma alimentaire.

Lorsque l’objectif est de stimuler la fonction immunitaire, il peut être plus utile d’améliorer l’apport quotidien en vitamine C par le biais de fruits et légumes. De plus, assurer au moins 7 heures de sommeil de qualité aidera à prévenir les infections par des micro-organismes pathogènes.

Une autre option consiste à couvrir les besoins alimentaires en zinc. Ce minéral participe à la différenciation des cellules du système immunitaire, sa consommation est donc essentielle pour lutter contre les maladies causées par différents virus et bactéries. On le trouve principalement dans des aliments tels que les fruits secs et la viande rouge.

Jusqu’à présent, il n’a pas été possible de confirmer si la prise de propolis présentait un quelconque risque pour le fœtus. On recommande donc de l’éviter pendant la grossesse.

Il vaut mieux éviter la propolis pendant la grossesse

Comme vous l’avez vu, on conseille d’éviter la consommation de propolis pendant la grossesse. En effet, il n’existe aucune preuve solide quant à son innocuité. Sa consommation pendant l’allaitement est également déconseillée. Ainsi, il est préférable d’optimiser son alimentation et d’améliorer ses habitudes de vie pour garantir une sensation de bien-être.

Enfin, rappelez-vous que si vous avez des doutes sur l’éventuelle inclusion de certains composés dans le schéma alimentaire pendant la grossesse, il est préférable de consulter un professionnel de la nutrition. Le spécialiste pourra élaborer un plan nutritionnel dans le but de garantir le bon développement du fœtus. Ainsi, vous pourrez éviter de futurs problèmes de santé et même d’éventuels avortements spontanés.

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on consommer du soja pendant la grossesse ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Peut-on consommer du soja pendant la grossesse ?

Il est possible de consommer du soja pendant la grossesse uniquement dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée...



  • Berretta AA, Silveira MAD, Cóndor Capcha JM, De Jong D. El propóleo y su potencial contra los mecanismos de infección por SARS-CoV-2 y la enfermedad COVID-19: Título de carrera: Propóleos contra la infección por SARS-CoV-2 y COVID-19. Biomed Pharmacother. 2020 Nov;131:110622. doi: 10.1016/j.biopha.2020.110622. Epub 2020 Agosto 17. PMID: 32890967; PMCID: PMC7430291.
  • Przybyłek I, Karpiński TM. Propiedades antibacterianas del propóleo. Moléculas. 29 de mayo de 2019;24(11):2047. doi: 10.3390/moléculas24112047. PMID: 31146392; PMCID: PMC6600457.