L’intérêt d’avoir un enfant unique pour les familles

31 octobre 2019
Pour une raison ou une autre, de nombreuses familles n'ont actuellement qu'un seul enfant. Ce choix, outre les aspects pratiques, présente des avantages sur le plan administratif. Voici quelques avantages dans cet article.

Aujourd’hui, de nombreuses familles décident d’avoir un enfant unique. Les causes varient et vont au-delà des croyances culturelles ou religieuses. Les différents facteurs mis en jeu sont, entre autres, l’économie, le temps disponible et les sentiments. Ce qui est sûr, c’est qu’avoir des enfants est une responsabilité qui implique un apprentissage continu.

Chaque mère, chaque père ou chaque couple choisit comment vivre ce changement. Le choix du nombre d’enfants définit, dans une large mesure, d’autres facteurs administratifs qui ne peuvent être planifiés à l’avance. Le type d’éducation proposé, les formalités liées à la scolarité ou à la santé, et même l’héritage du patrimoine familial changent considérablement.

Avantages administratifs d’un enfant unique pour les familles

On peut avoir accès à des avantages familiaux lorsqu’on décide d’avoir un seul enfant. Ils couvrent aussi bien les questions les plus simples et les plus routinières que les questions les plus importantes, telles que la succession.

Organisation du temps des familles avec un enfant unique

Les parents d’enfant unique ont une plus grande facilité à organiser leur agenda et à générer un équilibre dans la gestion du temps entre toutes leurs activités. Les procédures administratives liées à l’éducation de leur enfant demandent moins de temps car elles sont centralisées. Mais aussi celles de la santé, de la scolarisation, des activités extra-scolaires, des autorisations de voyage. En effet, tout est plus simple avec un enfant unique.

famille avec un enfant unique

Cette économie de temps dans les bureaux, les écoles ou les autres institutions se transforme en plus de temps partagé avec l’enfant. Un facteur qui renforce le lien et favorise une enfance heureuse avec de forts bénéfices pour l’estime de soi des enfants. En effet, les expériences vécues entre les enfants et leurs parents sont de grands piliers pour un développement émotionnel harmonieux.

Investir davantage dans l’éducation

Le budget pour l’éducation, les activités parascolaires et même les loisirs est plus important. Les ressources matérielles disponibles ne doivent pas être réparties entre plusieurs frères et sœurs. Par conséquent, l’avantage d’avoir un enfant unique est évident. De plus, un enfant unique a un meilleur accès à l’enseignement privé, aux cours de langues et au développement professionnel.

Certaines études révèlent que les enfants uniques réussissent mieux sur le plan scolaire. D’une part, c’est dû à leur meilleure capacité d’organisation et à leur aptitude à créer des routines pour les devoirs scolaire. En effet, le fait d’être seul, sans frère ni sœur autour d’eux, leur permet de mieux se concentrer pour étudier.

D’autre part, les parents peuvent offrir tout leur soutien financier pour couvrir les frais d’études. Ils ont souvent la possibilité d’échanges culturels ou d’accès à des universités internationales. La  politique de certains pays choisissent parfois de favoriser ces échanges.

L’unique héritier de la famille

L’héritage est une question controversée lorsqu’il s’agit d’un groupe familial important. Dans les familles à héritier unique, les avantages administratifs sont notoires. En effet, la lourdeur administrative et les coûts associés à la succession sont considérablement réduits.

Le fait que rien ne doive être partagé avec les frères et sœurs simplifie la procédure. Il n’est pas nécessaire de rédiger un acte ou un cahier de partition. Cependant, l’héritier doit tout de même « s’attribuer » lui même les biens.

Dans le cas de biens immobiliers inscrits au registre foncier, il faut présenter une déclaration écrite d’héritage. Comme il s’agit d’un enfant unique, un acte public n’est pas nécessaire, ce qui représente donc une autre source d’économie financière.

Politique de l’enfant unique

La Chine est le pays qui a mis en œuvre la politique de l’enfant unique malgré la controverse qui l’entoure. L’objectif de cette politique de l’Etat était de contrôler le taux de natalité afin d’éliminer la surpopulation nationale.

père et fille jouent au basket

L’application effective de la loi s’est surtout focalisée dans les zones urbaines. Le contrôle en milieu rural a été moins strict. Dans ce dernier cas, un deuxième enfant était autorisé lorsque le premier était handicapé ou de sexe féminin. Ceux qui ne s’y conformaient pas devaient payer une amende par enfant.

Pendant de nombreuses années, la politique de l’enfant unique fut remise en question. C’est surtout en raison des méthodes utilisées pour sa mise en œuvre. A partir de 2013, la loi a été révisée et, après plusieurs délibérations, elle a été abrogée. En octobre 2015, la Chine abandonne la politique de l’enfant unique dans le pays. En effet, aujourd’hui, un couple chinois peut avoir jusqu’à deux enfants.

Autres faits intéressants

Les enfants qui grandissent sans frère et sœur ont un meilleur développement créatif. En effet, on considère qu’ils sont capables de raisonner avec maturité plus tôt dans la vie. Pourtant, cela peut entraîner certains problèmes lorsqu’il s’agit de créer des liens avec les autres enfants de leur âge ou de travailler en équipe. Cependant, c’est avant tout l’éducation qu’ils reçoivent de leurs parents qui marquera leur avenir et leur comportement social.