Bienfaits des jus de fruits pendant la grossesse

Nous allons vous montrer les bienfaits de la consommation de jus de fruits pendant la grossesse, notamment dans le cas où aucun diabète gestationnel ne s'est développé.
Bienfaits des jus de fruits pendant la grossesse
Saúl Sánchez Arias

Relu et approuvé par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 02 octobre, 2022

Les jus de fruits peuvent avoir de nombreux avantages pendant la grossesse. Dans tous les cas, ils doivent toujours être consommés avec modération et s’inscrire dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Il ne faut pas oublier que ce sont des préparations qui contiennent des sucres simples. Pour cette raison, il est déconseillé de dépasser leur apport, afin d’éviter le développement d’altérations métaboliques.

Avant de commencer, il est essentiel de préciser que si l’on a développé un diabète gestationnel, la meilleure chose à faire est peut-être de restreindre considérablement la présence de jus de fruits dans le régime alimentaire. Il faut aussi faire attention aux autres éléments qui peuvent concentrer des sucres simples. Néanmoins, si l’on part d’un bon état de composition corporelle initial, il y a moins de risques de faire face à cette pathologie.

Bienfaits des jus de fruits

La consommation de jus de fruits pendant la grossesse contribue à prévenir des pathologies qui pourraient mettre en danger la mère et le bébé. Découvrez quels sont leurs principaux avantages.

Ils apportent de la vitamine C

Les jus de fruits naturels apportent une bonne quantité de vitamine C, essentielle pour éviter le développement de pathologies infectieuses.

Le principal avantage des jus de fruits pendant la grossesse est déterminé par leur teneur en vitamine C. Il s’agit d’un élément qui s’est avéré capable d’améliorer la réponse immunitaire, à la fois innée et adaptative. De cette façon, le risque de développer des pathologies infectieuses diminue. On parviendra également à un contrôle plus efficace des symptômes si ces derniers se développent.

Ils assurent la présence en fer

La vitamine est essentielle pour améliorer l’absorption intestinale du fer, un minéral essentiel dont la disponibilité est généralement faible. Une étude publiée dans la revue Annals of the New York Academy of Sciences le prouve. Il sera important de s’assurer que ses niveaux se situent dans des fourchettes adéquates. Sinon, une anémie pourrait se développer, en particulier pendant la grossesse, lorsque le volume sanguin augmente progressivement.

Ils constituent une source d’antioxydants

D’autre part, la plupart des fruits sont une source d’antioxydants. Ces éléments neutralisent la formation de radicaux libres et leur accumulation ultérieure dans les tissus de l’organisme. Grâce à cela, le risque que la mère ou le bébé développent des pathologies chroniques et complexes qui pourraient affecter le bien-être dans le futur diminue. En ce sens, les fruits et légumes doivent apparaître dans l’alimentation au quotidien.

Des fruits frais ou du jus ?

En général, la consommation de fruits frais est plus recommandée que celle de jus, à la fois pendant la grossesse et à n’importe quel stade de la vie. En effet, le fruit naturel a un pourcentage plus élevé de fibres, ce qui module l’entrée du glucose dans la circulation sanguine. Ainsi, on évite le développement éventuel de problèmes liés au métabolisme pouvant conduire au diabète de type 2.

Cependant, certains essais que l’on peut retrouver dans la littérature scientifique récente donnent des résultats contradictoires à cet égard. Même s’il est clair que les boissons gazeuses sont négatives pour le métabolisme, une consommation modérée de jus peut ne pas avoir le même effet et être positive. Quoi qu’il en soit, pendant la grossesse, il faudra limiter leur présence dans l’alimentation et éviter la prise de plus d’un verre par jour.

En cas de diabète gestationnel, il serait préférable de privilégier les légumes aux fruits. Leur teneur en glucides simples est plus faible et ils peuvent fournir une plus grande quantité de composés phytochimiques à capacité antioxydante. Grâce à ces composés, le vieillissement est modulé et l’incidence de nombreuses pathologies complexes, comme certains types de cancer, est réduite.

Pendant la grossesse et à tout autre stade de la vie, on recommande les fruits frais plutôt que les jus car ils contiennent une plus grande quantité de fibres.

Les jus de fruits peuvent avoir des bienfaits pendant la grossesse

Comme vous l’avez vu, une consommation modérée de jus de fruits pourrait générer une série de bienfaits pendant la grossesse. Mais rappelez-vous que les carences en nutriments essentiels, qui conditionnent le bon fonctionnement de la physiologie, doivent être évitées. Le mieux est de ne pas en consommer plus d’un verre par jour et de s’assurer qu’ils sont faits maison. Les jus commerciaux ne sont généralement pas une bonne alternative, pas plus que ceux qui contiennent des édulcorants artificiels.

Pour finir, gardez à l’esprit qu’il est aussi possible d’écraser les fruits pour en faire une purée. De cette façon, on ne perd pas le plein effet de la fibre, bien que l’entrée de glucose dans le sang soit plus rapide par rapport au fruit frais entier. Si la purée ou le smoothie constitue un moyen d’inclure plus de fruits et légumes dans le régime alimentaire, il ne faut pas l’exclure. En effet, l’apport de ces aliments est décisif pour consolider un bon état de santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fruits déconseillés pendant la grossesse
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Fruits déconseillés pendant la grossesse

Certains fruits sont déconseillés pendant la grossesse en raison de leur teneur en sucres simples ou en pesticides. Découvrez lesquels.



  • Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function. Nutrients. 2017;9(11):1211. Published 2017 Nov 3. doi:10.3390/nu9111211
  • Lynch SR, Cook JD. Interaction of vitamin C and iron. Ann N Y Acad Sci. 1980;355:32-44. doi:10.1111/j.1749-6632.1980.tb21325.x