“Bexsero”, le vaccin de la méningite B

19 janvier 2018
Le vaccin de la méningite B a fait son retour dans l’actualité. Surtout pour les longues listes d’attente en pharmacie, en conséquence de la faible distribution de ce vaccin, notamment en Espagne et en France. Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) n’a pas inclus “Bexsero” dans l’agenda des vaccins, à part sur les territoires et les populations à risque. Alors, beaucoup de parents qui veulent vacciner leurs enfants ont pour seule option de l’acheter eux-mêmes.

En effet, ce n’est pas facile de se procurer le vaccin de la méningite B, car sa distribution est très faible. Les parents doivent parfois attendre plusieurs mois en Espagne pour pouvoir le recevoir.

Dernièrement, le nombre de vaccins a cependant légèrement augmenté, ainsi que la distribution en pharmacie en Espagne. Et c’est pour cela que de nombreux parents réfléchissent à faire vacciner leurs enfants.

Dans la suite de cet article, nous allons vous parler de ce vaccin contre la méningite B, le “Bexsero”. Ce sera alors plus facile pour vous de prendre la décision de le faire à votre enfant ou non.

Est-ce que le vaccin de la méningite B est important pour la santé de l’enfant ?

C’est la question que tous les parents se posent. La décision de vacciner l’enfant ou non est prise par les parents, étant donné que c’est une option.

Les parents doivent prendre leur décision avec les informations qui sont importantes concernant ce vaccin. Cela ne concerne qu’eux. Les médecins eux-mêmes sont prudents et ne vous disent pas si vous devez vacciner votre enfant ou non. Ils donnent des informations et les parents décident eux-mêmes.

Il est très peu probable de contracter la méningite B, mais ce n’est pas impossible. Cependant, la maladie est très grave, et c’est pour cette raison que c’est si difficile de décider.

Ce qui surprend, par contre, c’est que ce ne soit pas un vaccin obligatoire. 65% des cas de méningites qui se produisent en Espagne sont liés à la bactérie du méningocoque B.

L’Association Espagnole de Pédiatrie explique qu’en 2013, on a enregistré entre 400 et 600 personnes affectées par cette maladie. Parmi l’ensemble des cas, on estime qu’une personne sur dix en meurt. D’autre part, entre 20% et 30% des cas peuvent laisser de graves séquelles comme la surdité, le retard mental et des convulsions. Le reste des personnes touchées s’en sortent.

Tout ce que vous devez savoir sur le vaccin de la méningite B

La méningite B peut être une maladie très grave

A quel âge peut-on être vacciné avec le Bexsero ?

Ce vaccin de la méningite B peut être administré à partir de l’âge de deux mois. On peut aussi le faire chez des enfants plus grands qui n’ont pas encore été vaccinés. Il est recommandé de ne pas faire ce vaccin en même temps que d’autres vaccins obligatoires. Dans de nombreux centres hospitaliers, ils sont alors réalisés à partir de l’âge de trois mois.

Est-ce que ce vaccin de la méningite B est sûr ?

Le HCSP n’a autorisé sa distribution qu’à partir du moment où il était certain que le vaccin était sûr.

Dans l’ensemble des études qui ont été réalisées pour vérifier que le vaccin était sûr, on a démontré que chez 8000 enfants d’âges différents, les seuls symptômes qu’ils ont eu étaient une douleur et une inflammation de la zone où l’injection a été faite. D’autre part, ils se sont parfois montré un peu plus irritables que la normale, ou avaient une légère fièvre.

Est-ce que la méningite B est dangereuse ?

Le vaccin de la méningite B ne provoque que des gênes légères, pas de complications sévères

C’est une maladie dangereuse, surtout chez les petits, quand le système immunitaire n’est pas encore entièrement développé. Il n’est alors pas capable de stopper l’infection. Dans certains cas, les enfants peuvent mourir.

Est-ce qu’il existe un traitement pour cette maladie ?

Oui, il y en a un. Il y a des antibiotiques qui traitent la maladie. Mais pour que être entièrement guéri, cela dépendra de l’âge de l’enfant et du temps passé jusqu’à ce qu’on ait pu détecter l’infection. Quand ils sont tout petits, l’infection se propage très rapidement et les antibiotiques ne servent alors à rien.

Est-ce que le vaccin est efficace ?

Oui. Au Royaume-Uni, le nombre de cas de méningites B chez les enfants de moins d’un an a été réduit de moitié. On a recensé 37 cas en un an, depuis que le programme de vaccination a commencé. Alors que pour les années précédentes sur la même période, on recensait en moyenne 74 cas.

Combien coûte le vaccin ?

Il est vrai que le prix du vaccin est élevé. La dépense est importante, et selon les différents pays, elle peut représenter une somme très élevée. Le prix par dose de vaccin est de 106,15€.

Vous avez maintenant toutes les informations en main. Chaque parent devra décider s’il veut vacciner ou non son enfant. C’est un choix que seuls les parents veulent faire, en disposant de ces informations importantes. Et souvenez, il est difficile qu’un enfant attrape la méningite B, mais s’il l’attrape, cela risque d’être une maladie très grave.

 

 

A découvrir aussi