6e semaine de grossesse : symptômes, développement du bébé et recommandations

Bien que votre médecin vous dise que vous êtes à la 6e semaine de votre grossesse, votre bébé n'a que 4 semaines. Toutefois, ses bras et ses jambes commencent déjà à se former. C'est extraordinaire !
6e semaine de grossesse : symptômes, développement du bébé et recommandations

Dernière mise à jour : 15 mai, 2021

Encore une fois : félicitations, vous allez être maman ! Vous venez peut-être seulement de confirmer vos soupçons, car il s’est avéré que votre retard de règles n’était pas dû à autre chose. Et vous savez quoi ? Pendant que vous assimilez la nouvelle, vous êtes déjà à la 6e semaine de votre grossesse.

Maintenant, alors que le médecin vous le confirme, votre bébé a en réalité quatre semaines, puisque le calcul des semaines de gestation se fait à partir du premier jour de vos dernières règles et c’est environ deux semaines après que le bébé a été conçu.

Développement du bébé dans la sixième semaine

Pendant ces premières semaines, le développement de votre bébé ne s’arrête pas ; chaque jour, des changements très importants se produisent dans votre corps qui le mèneront à devenir un organisme plus similaire à celui que nous connaissons en tant qu’enfants et adultes.

Taille du bébé à la semaine 6 de grossesse

À la 6e semaine, votre bébé mesure déjà entre 2 et 5 millimètres ; soit à peu près la même taille qu’une lentille. Ses membres commencent à s’allonger, ils ne sont donc plus naissants du côté du tronc, comme à la 5e semaine, mais prennent la forme des bras et des jambes ; même, les pieds et les mains peuvent déjà être identifiés.

Son petit cœur bat assez fort pour être observable avec une échographie intravaginale. Par conséquent, si vous passez cet examen au cours de cette semaine-là, vous pourrez entendre les battements du cœur de votre bébé. Ce sera un moment que vous n’oublierez jamais.

Le cerveau continue de se développer, les poumons et une série de muscles et d’os commencent à se former, ainsi que des vésicules optiques, qui deviendront plus tard ses yeux. La même chose se produit avec les canaux de ses oreilles internes.

Embryon à la semaine 6 de grossesse

Voici à quoi ressemblera votre bébé lors d’une échographie pendant les 6e et 7e semaines de votre grossesse :

Échographie pendant la semaine 6 de la grossesse

Quels sont les symptômes au cours de cette 6e semaine ?

Pendant la 6e semaine de grossesse, vous ressentirez différents symptômes et votre corps pourra subir différents changements plus ou moins notables. Cela est dû aux changements hormonaux qui permettent à votre bébé de grandir.

Cependant, les symptômes varient d’une femme à l’autre et d’une grossesse à l’autre, alors ne paniquez pas si vous ne présentez aucun des symptômes ci-dessous:

  • Brûlure d’estomac : de nombreuses femmes commencent à ressentir des brûlures d’estomac, comme s’il s’agissait d’une gastrite. En effet, le transit intestinal ralentit et, par conséquent, cette sensation d’inconfort peut s’aggraver après chaque repas. Ce que vous mangez met plus de temps à traverser votre tube digestif supérieur.
  • Abdomen gonflé : votre bébé est encore trop petit pour que votre ventre gonfle. Vous ne devez donc toujours pas attribuer le gonflement du ventre à l’utérus. Le système digestif étant plus lent vous verrez une augmentation de la production de gaz intestinaux.
  • Sensibilité des seins: ce symptôme persistera pendant la majeure partie de votre grossesse. Les seins vont grossir et seront un peu douloureux. De plus, la peau des mamelons pourra devenir plus foncée et vous pourriez noter des traces de lait à certains moments.
  • Une peau plus lisse et des cheveux plus épais : cette 6e semaine, si vous vous regardez dans le miroir, vous pourrez noter certains changements ; un visage plus radieux. En effet, votre peau sera plus lisse et vos cheveux deviendront plus épais, bien qu’ils puissent également tomber un peu plus que d’habitude. Selon la période de l’année où vous tombez enceinte, les changements seront plus ou moins importants, comme en automne.
  • Fatigue physique et besoin de dormir davantage : au fur et à mesure que la grossesse progresse, votre corps utilise beaucoup d’énergie pour aligner tous les processus qui permettent à votre bébé de bien se développer. Cela vous rendra sans aucun doute plus fatiguée que d’habitude. De plus, la progestérone provoque de la somnolence. Alors, ne vous inquiétez pas trop si vous commencez à remarquer que vous dormez beaucoup.
  • Les étourdissements, les nausées et les vomissements, le besoin fréquent d’uriner et les sautes d’humeur seront toujours présents durant la 6e semaine.
À l'intérieur du corps de la mère à la semaine 6

Conseils et recommandations pour la 6e semaine de grossesse

Au cours de la 6e semaine de grossesse, l’embryon continue de changer, mais il est encore très fragile et, parfois, la grossesse ne progresse pas. Par conséquent, vous pouvez avoir des doutes sur le moment le plus approprié pour partager cette nouvelle. Il est respectable que vous ne vouliez toujours pas la communiquer.

À ce stade, il est conseillé de débuter les contrôles prénataux et de suivre les mesures recommandées par votre médecin pour maintenir votre santé et celle du bébé. Mais, vous pouvez attendre un peu plus longtemps avant d’annoncer la nouvelle. Certaines femmes préfèrent passer le premier trimestre pour annoncer leur grossesse.

Annoncer la nouvelle uniquement à vos proches est une pratique courante et il n’y a rien de mal à cela. Il peut même être judicieux de garder le secret avec votre partenaire durant les 12 premières semaines, étant donné que 20 % des femmes font des fausses couches au cours du premier trimestre.

Pas de panique. Il s’agit d’être prudent et de prendre les précautions. De plus, vivre ces moments en toute intimité vous permettra de jouir du lien que vous créez avec votre bébé.

Un projet de vie

Maintenant, ce qui précède ne signifie pas que vous ne pouvez pas commencer à faire des projets liés à la grossesse et au bébé. En fait, c’est le bon moment pour commencer à parler avec votre partenaire des changements requis dans votre style de vie, la pratique de tel ou tel sport ou encore des changements professionnels à envisager pour les mois à venir.

Un bébé en route est une occasion unique de réévaluer votre projet de vie et votre lieu de vie afin d’accueillir votre bébé. Vous avez peut-être déjà prévu des modifications dans la maison, dans les chambres et même dans le patio.

Surveillez votre alimentation !

C’est une recommandation qui ne disparaîtra pas de sitôt. Le bien-être de votre bébé dépendra beaucoup de ce que vous consommez. Les légumes à feuilles vertes, par exemple, apportent une bonne quantité d’acide folique, et permettent d’éviter l’apparition de malformations telles que le spina-bifida et autres liées au système nerveux central.

Dans tous les cas, il est très probable que votre médecin vous prescrive un supplément de cette vitamine sous forme de comprimés, car les quantités nécessaires à une grossesse ne sont généralement pas couvertes par un régime alimentaire classique.

De plus, il vous faudra consommer des viandes maigres, mais pas crues ou pas assez cuites. Il est important d’avoir un apport suffisant en fer dans les 9 mois et dans les semaines suivant la naissance. La viande contient une bonne quantité de fer et permet d’éviter  l’anémie.

Il vous faudra aussi oublier vos mauvaises habitudes : le tabac, la consommation de café et d’alcool sont à bannir. Selon plusieurs études, la consommation d’alcool augmente les chances de fausse couche ou de naissance prématurée. En outre, il provoque des anomalies physiques et cognitives chez les bébés.

Atténuer les nausées matinales

C’est l’un des symptômes courants qui cause le plus d’inconfort aux femmes enceintes. Durant la 6e semaine, ce symptôme va commencer à s’accentuer et pourrait durer pendant les 12 premières semaines de votre grossesse. Les nausées surviennent surtout au cours des premières heures du matin. Voici quelques astuces pour les atténuer :

  • Manger un craquelin au réveil, avant de sortir du lit
  • Sucer des glaçons.
  • Buvez des infusions au gingembre. Cette substance est autorisée pendant la grossesse et est connue pour être sûre. C’est un médicament naturel sûr, prouvé par des études scientifiques, contrairement à d’autres herbes et suppléments naturopathiques qui ne devrait pas être ingéré.
  • Manger ou sentir des agrumes, tels que des citrons, des limes, des mandarines et des oranges.
  • Éviter de manger en grande quantité. Il est préférable de manger de petites portions plusieurs fois par jour avant un plat principal le soir, par exemple.

Questions fréquentes

Au cours de la semaine 6 de grossesse, il est normal que des doutes vous submergent. Tout peut vous paraître dangereux, vous êtes déjà en train de vivre un changement de vie radical. L’important est que vous ne vous laissiez pas envahir par les peurs et les doutes et que vous commenciez à profiter de cette merveilleuse étape qui ne fait que commencer.

1. Puis-je connaître la date du terme ?

Si vous avez déjà consulté votre médecin, très probablement oui. À l’heure actuelle, vous devriez déjà passer un test sanguin pour confirmer votre grossesse et il est probable que vous ayez effectué un écosonogramme intravaginal pour vérifier la santé de votre bébé.

Ainsi, avec la date des dernières règles, votre médecin disposera des données qui lui permettront de faire une estimation de la date de  votre accouchement. Cependant, de nombreux facteurs entrent en jeu pour qu’il soit juste, il s’agit donc d’une estimation.

2. Quelles mesures dois-je prendre vis-à-vis de mon travail ?

Tout dépendra du poste que vous occupez, si votre travail implique des efforts physiques intenses ou si vous pouvez être exposée à des substances dangereuses qui mettent la vie du bébé en danger, vous devrez avertir votre patron afin que les mesures nécessaires puissent être prises.

3. Dois-je effectuer des tests pour connaître l’état de santé de mon bébé ?

Bien sûr ! Au cours de cette sixième semaine, vous effectuerez des tests prénataux qui vous donneront une idée de l’état de santé de votre bébé. Certains d’entre eux sont les ultrasons et des analyses de sang.

Ces contrôles prénataux, demandés par votre médecin font partie de la routine de base pour contrôler le développement de votre bébé.

Il existe d’autres tests qu’il est préférable d’effectuer plus tard, à la fin du premier trimestre, comme l’amniocentèse, qui est proposée après la 16e semaine de grossesse.

Un rythme cardiaque fort et notable !

À la sixième semaine de grossesse, votre bébé a déjà un cœur fort qui bat 150 fois par minute. C’est presque le double de celui d’un adulte. Ce son est inoubliable et est la preuve vous portez une nouvelle vie en vous.

Votre bébé est très petit. Bien qu’il soit très bien installé dans votre utérus, il faut en prendre soin, car il est encore sensible à tout ce qui se passe autour de lui. Cette 6e semaine, vous ne devriez plus présenter de saignement. Toutefois, si cela se produit, consultez votre médecin sans attendre.