4 signes de dépression post-partum chez les hommes

11 août 2018
La dépression post-partum chez les hommes est plus commune qu'il le parait. L'Organisation Mondiale de la Santé avance qu'au moins 10% des pères souffrent de ce problème après l'accouchement de sa compagne. Dans le cas des femmes cette souffrance peut atteindre jusqu'à 40% selon les informations de l'OMS.

Les changements que provoquent la grossesse ne se terminent pas avec l’arrivée du bébé. Ce processus engendre une énorme pression sur le couple, les deux individus peuvent être affectés par le stress et le bouleversement des habitudes. Les hommes portent une large charge bien que cela paraisse moins.

On peut dire que la partie la plus pesante est de devoir prétendre que tout va bien. Il est difficile de concevoir qu’un homme puisse accepter que cette situation le dépasse, ou bien pire, qu’il se mette à pleurer au bon milieu du travail. Au contraire, les femmes ont l’avantage de se sentir libre et de laisser jaillir leurs sentiments sans crainte.

En allant sur ce terrain-là, en parlant d’émotions, c’est bien dans ce domaine-là que se centralise ce type de souffrances. Nous sommes submergés par l’émotion avec la grossesse et la naissance du petit. Ce n’est pas une mauvaise chose, c’est acceptable et compréhensible, mais nous ne savons pas comment nous allons être affectés.

Lorsque les hommes sont affectés par la dépression post-partum, cela peut être différent de chez les femmes. Dans la suite de cet article nous vous montrons quels sont les principaux signaux de dépression post-partum chez les hommes.

Comment reconnaitre la dépression post-partum chez les hommes ?

dépression post-partum chez les hommes

Les signaux de la dépression chez les hommes ne s’associe quasiment jamais avec le cadre typique de la tristesse. Les hommes dépriment d’une manière très différente de celle des femmes. L’humeur de l’homme déprimé n’est pas en général abattu, mais plutôt tout le contraire. Cela devient évident par le biais de l’irritabilité ou de l’agressivité.

L’origine de ce type de dépression est le même chez les hommes que chez les femmes. Cependant, la tristesse et le chagrin qu’ils ressentent s’expriment de manière différente. Les experts expliquent que la paternité signifie l’accomplissement d’un effort physique et mental qui engendre des effets psychologiques notables. Ils sont généralement la proie d’une congestion émotionnelle. Les symptômes peuvent être les suivants.

Anxiété

L’anxiété est courante durant la grossesse et le post-partum, elle est une preuve claire que nous sommes émotionnellement bouleversés. Beaucoup des changements qui surviennent promettent d’être permanents, c’est-à-dire que nous sommes loin de revenir à la réalité. De plus, les spécialistes précisent que ce qui préoccupe le plus les hommes est de ne pas pouvoir subvenir aux besoins du bébé.

Le père est très stressé par l’évolution du petit, qu’il soit bien et qu’il ne soit jamais malade. La possibilité de pouvoir être éloigné de son enfant leur cause également de l’anxiété.

Changements d’humeur drastiques

Si le père de notre enfant est de mauvaise humeur par nature il deviendra peut-être pire durant cette période. Comme nous l’avons déjà dit, la dépression post-partum chez les hommes se manifeste par le biais d’une conduire déconcertante. Si nous voyons que son humeur change drastiquement le plus probable est qu’il se montre sur la défensive. Peut-être que sa mauvaise humeur éloigne les peurs dont il est la proie, en même temps qu’il essaye d’éviter les questions et le harcèlement.

Agressivité

dépression post-partum chez les hommes

De la même manière que les changements d’humeur, l’agressivité peut fonctionner comme un bouclier dans ces cas-là. Cependant, il ne fait pas semblant. Il devient réellement agressif car il a été affecté au niveau psychologique et que c’est de cette manière que son esprit est en train de modifier son comportement.

En même temps, la menace d’être séparés peut les rendre agressifs car c’est quelque chose qui pourrait arriver tôt ou tard. Dans les premiers jours du bébé, celui-ci demande beaucoup d’attention, qui est davantage dirigé vers la même. Pour autant, il verra son agressivité justifiée.

Démotivation et apathie

Les symptômes mentionnés plus haut interviennent car l’homme répond aux changements qui sont en train de s’opèrent dans sa vie. Cependant, le fait de ne pas savoir comment aider sa compagne pourrait provoquer de l’apathie. Ils ne connaissent pas bien certains fonctionnement de l’organisme féminin, pour cette raison, sa présence est parfois inutile.

D’autres femmes, comme des amies ou des membres de la famille, se chargent d’aider à la parturiente, c’est pour cela que l’homme va se retrouver mis de côté. Comme conséquence, cela l’éloigne inconsciemment, ce qui pourra éventuellement le démotiver à agir.

Ces signaux peuvent être clairement perceptibles, mais si nous ne savons pas ce qui les provoquent nous pouvons échouer dans notre volonté d’interprétation. Bien qu’il soit difficile de faire face à quelqu’un d’agressif ou de mauvaise humeur, il reste de notre devoir de l’aider à surmonter cette situation. La patience, la compréhension et l’amour vont ensemble pour essayer de résoudre la majorité de ces problèmes. Il en va de même pour ceux de la dépression du post-partum chez les hommes.

 

A découvrir aussi