Comment réanimer un bébé qui s’étouffe ?

· 28 septembre 2018
Réanimer un bébé qui s'étouffe est l'une des expériences les plus traumatisantes que nous puissions subir en tant que mères. C'est l'événement que nous ne voulons jamais voir. Cependant, cela peut arriver à tout moment.

Nous savons que nous sommes aptes à endurer les gênes de la grossesse, les douleurs de l’accouchement, l’allaitement maternel, l’éducation du bébé… mais aucune mère n’est émotionnellement capable de faire face à une situation aussi douloureuse que réanimer son enfant.

Cependant, nous sommes des femmes, et en tant que femmes, nous nous ressaisissons face à l’indicible quand il s’agit de sauver la vie de notre enfant.

C’est pourquoi nous vous recommandons de vous préparez dès maintenant.

Apprenez comment réanimer un enfant, et si à un moment vous vous trouvez dans la situation difficile d’avoir à aider votre enfant, retenez vos larmes et utilisez ces connaissances pour sauver sa vie.

Prenez des mesures pour éviter l’accident

Un enfant est un être malicieux et curieux toujours à la poursuite de l’aventure. Son univers est grand, beau et plein de connaissances.

Mais un bébé ne mesure pas le danger. Si une bête venait à lui dans le seul but de le dévorer, sans crainte il resterait immobile, à regarder l’avance rapide de l’animal.

réanimer un bebe
Avec cela, nous avons l’intention de vous dire que leur expérimentation et leur innocence, ainsi que les dangers que l’on peut rencontrer à l’intérieur de la maison, sont à l’origine des accidents malheureux.

Donc, la première chose à faire est de fournir à l’enfant un espace où il ne court pas de risques pour ramper, bouger et connaître le monde qui l’entoure.

La pièce que vous lui donnez doit contenir des jouets de son âge. Pas de petits soldats, de petites balles ou de petits morceaux qu’il peut mettre à la bouche.

Si un animal en peluche est cassé, retirez-le. Il peut trouver intéressant le matériau qui se trouve à l’intérieur et le mettre dans sa bouche pour le goûter.

Quoi qu’il en soit, nous espérons que vous saurez prendre ces précautions et d’autres quand votre enfant ne voudra plus rester dans son parc et préfèrera marcher sur le sol à la recherche de quelque chose à manger.

Découvrez les causes et les conséquences de l’asphyxie

Vous devez savoir que l’étouffement se produit lorsque l’oxygène ne peut pas atteindre les poumons pour permettre une respiration indispensable.

Cela se produit lorsque les voies aériennes qui permettent normalement l’écoulement de l’air, sont obstruées, après qu’un corps étranger se soit coincé, la noyade, entre autres causes.

A chaque fois que la respiration est interrompue et qu’un arrêt cardiopulmonaire se produit, la personne qui aide la personne blessée a très peu de secondes pour le réanimer et le faire respirer à nouveau.

Si vous ne le faites pas à temps, les lésions cérébrales sont irréversibles et dans le pire des cas, l’asphyxie se termine par la mort.

réanimer un bebeUn détail essentiel que vous ne devriez jamais oublier

Quand vous voyez que votre enfant s’étouffe, nous devons vous dire, à votre grande surprise, que la première mesure à prendre n’est pas de l’aider directement.

Peut-être qu’avec quelques coups sur le dos, par exemple, il réussira à recracher l’objet qui l’empêche de respirer et la peur s’arrêtera là.

Mais à première vue, vous ne pouvez pas évaluer la gravité de son état. Si vous constatez que votre enfant s’étouffe et que vous êtes seule à la maison, appelez rapidement les urgences.

Lorsque l’aide sera en route, vous pouvez faire tout votre possible pour l’aider.

L’asphyxie par étouffement

Maman, si vous remarquez que votre enfant a du mal à respirer et que vous soupçonnez qu’un corps étranger s’est introduit dans la bouche ou le nez, n’essayez pas d’enlever l’objet. Il n’est pas rare que cette procédure aggrave la situation en provoquant l’introduction plus profonde de l’objet.

Si votre enfant tousse, laissez-le faire pendant quelques secondes, mais n’attendez pas trop longtemps, placez-le sur le ventre sur l’un de vos avant-bras et appuyez-le sur vos cuisses pour que sa tête soit un peu plus basse que son corps.

Tenez bien sa tête et son cou avec la main de ce même bras et donne un coup sur le dos, entre les omoplates, avec l’autre main.

Ces petits coups ne doivent pas être très forts mais fermes et espacés les uns des autres.

Réanimer un bébé

Au cas où la technique précédente n’a pas l’effet escompté et pour aggraver le cas, votre enfant souffre d’un arrêt respiratoire, vous devez apprendre à le réanimer.

La réanimation cardiorespiratoire (RCR) que l’on effectue sur un enfant est semblable à celle d’un adulte, bien qu’avec quelques variations.

Pour cela, nous vous recommandons de mettre votre enfant sur le dos sur une surface dure.

Ensuite, placez le majeur et l’annulaire d’une main au centre de sa poitrine, sur le sternum, sous ses mamelons.

Les doigts doivent appuyer sur la poitrine et revenir environ 30 fois de suite.

Chaque fois que vous faites une pression, sans lever les doigts, laissez la poitrine de votre enfant reprendre sa position. Ensuite, appuyez à nouveau et continuez la procédure successivement.

Lorsque vous avez terminé les 30 répétitions, placez votre bouche de manière à couvrir complètement sa bouche et son nez et, doucement, soufflez un peu d’air dans ses poumons. Vous remarquerez que le ventre et la poitrine de votre enfant se gonflent.

Attendez quelques secondes que l’air sorte et répétez la procédure une fois de plus.

Après cela, revenez aux compressions thoraciques comme vous le faisiez avant et insufflez-lui deux respirations artificielles.

Effectuez cette procédure autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que l’enfant réagisse ou que les secours, que vous aurez préalablement appelé, arrivent.