Comment aider un enfant souffrant de dépression?

La dépression est une maladie mentale qui mérite toute l'attention pour pouvoir la traiter au plus vite. Si vous avez un enfant qui en souffre ou que vous le suspectez, cet article peut vous aider.
Comment aider un enfant souffrant de dépression?

Dernière mise à jour : 23 juin, 2022

Tous les parents veulent que leurs enfants soient heureux et nous nous sentons inquiets lorsque nous voyons un malaise en eux. De nombreuses raisons peuvent les amener à être tristes ou de mauvaise humeur. Ici, nous allons vous expliquer ce que vous pouvez faire pour aider un enfant souffrant de dépression.

Ce trouble mental survient plus fréquemment qu’on ne l’imagine. Tant chez les adultes que chez les adolescents et les enfants et affecte le fonctionnement naturel des personnes. Il est important que nous sachions identifier les signes indiquant que notre enfant traverse un tableau dépressif afin de lui apporter la meilleure aide possible.

Quels symptômes peut-on observer chez un enfant souffrant de dépression?

On peut soupçonner que notre enfant fait une dépression quand on observe chez lui certains comportements:

  • Mauvaise humeur pendant une grande partie de la journée : il peut être triste, presque en larmes ou de mauvaise humeur.
  • Peu d’énergie et des difficultés à accomplir n’importe quelle tâche, aussi simple soit-elle.
  • Faible estime de soi, sentiment qu’il ne vaut rien.
  • Perte d’intérêt pour les choses qu’il aime.
  • Problèmes de sommeil, soit trop dormir pendant la journée ou trop peu la nuit.
  • Préférence pour la solitude, ne veut pas être accompagné de sa famille et de ses amis.
  • Changements de poids et d’habitudes ou de manières alimentaires (il mange trop peu ou trop d’aliments).
  • Difficultés d’apprentissage, affectant les performances scolaires.
  • Douleurs ou symptômes physiques sans cause médicale les justifiant.
  • Manque d’intérêt ou inquiétude face à l’avenir.
  • Pensées sur la mort ou le suicide.

Gardez à l’esprit que certains de ces symptômes peuvent survenir chez des enfants ou des adolescents qui ne souffrent pas de dépression et qui traversent simplement une mauvaise période. Ce qui nous fait soupçonner que notre enfant souffre de dépression, c’est le fait que tous ces symptômes apparaissent ensemble et tous les jours.

Adolescent souffrant de dépression.

Que faire si nous soupçonnons que notre enfant souffre de dépression ?

Si nous soupçonnons que notre enfant souffre de dépression, la première chose à faire est de lui parler et de l’écouter. Parler de vos sentiments et des choses qui peuvent vous arriver ou qui vous rendent triste vous donnera un point de départ pour résoudre le problème.

Une autre chose à faire est de parler au médecin généraliste de l’enfant et de l’informer de la situation. Nous devons expliquer les symptômes que nous voyons afin qu’il puisse déterminer s’il existe une cause médicale au découragement. De plus, il peut suggérer de commencer une thérapie ou de prescrire des médicaments pour soulager la dépression.

Il est très important de faire une évaluation approfondie de votre enfant afin de détecter la dépression le plus tôt possible et de commencer le traitement. S’il a eu des idées ou tentatives de suicide, cette condition doit être considérée comme une urgence et le médecin doit être informé afin que le jeune puisse commencer le traitement immédiatement.

Que faire pour aider un enfant souffrant de dépression ?

Pour aider votre enfant dépressif, la première chose que nous devons faire est d’intervenir et de lui apporter notre soutien. Faire preuve de compréhension et lui parler pour savoir ce qui lui arrive et s’il y a une raison précise derrière cela est une étape clé.

Voyons ensuite quelques questions que nous pouvons aborder sur le sujet avec l’enfant:

  • Assurez-vous que la tristesse ne vient pas de harcèlement. Pour ce faire, il faut en parler avec le jeune et lui laisser l’espace et le temps d’exprimer ses sentiments.
  • Considérez que l’irritabilité et le manque d’enthousiasme pour les activités quotidiennes peuvent survenir dans le contexte de la dépression et ne répondent pas toujours à la paresse.
  • Informez le médecin en cas d’antécédents familiaux de dépression.
  • Soyez proche et affectueux avec l’enfant et donnez-lui tout l’amour que vous avez pour lui.
  • Lui parler et l’écouter l’aidera à exprimer ses sentiments.
  • Engagez-le dans des activités qu’il aime. Cela peut être du sport, de l’art, de la peinture ou de la danse, entre autres.
  • Si le jeune croit qu’il ne peut pas faire quelque chose, il est possible de l’aider avec une liste de petites tâches qui le mèneront à son but final. Cela l’aidera à voir chaque activité terminée comme une réussite.
  • Vérifiez qu’il maintient le traitement et qu’il prend les médicaments indiqués.
  • S’il doit suivre une thérapie, assurez-vous qu’il le fasse et accompagnez-le.
  • Essayez de réduire son stress autant que possible.
  • Faites attention à tout signe avant-coureur suggérant l’existence de pensées suicidaires ou liées à la mort.
  • Ayez toujours à portée de main les numéros de téléphone d’urgence, comme celui de son thérapeute, psychiatre ou médecin, en cas de crise ou d’aggravation de sa santé mentale.
Un adolescent en thérapie;

Conclusion…

Si vous avez un enfant souffrant de dépression ou que vous soupçonnez qu’il en souffre, il est important de consulter un médecin pour trouver une solution dans les plus brefs délais. La dépression est une maladie complexe qui conditionne le bien-être de la personne et peut entraîner des conséquences graves. Par conséquent, nous avons inclus ici une série de conseils afin que vous ayez des idées sur la façon de l’aider.

Enfin, rappelez-vous à quel point il est pertinent que vous établissiez un lien de communication fluide avec votre enfant, pour générer un environnement de confiance.

Cela pourrait vous intéresser ...
La dépression à l’adolescence : symptômes, causes
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La dépression à l’adolescence : symptômes, causes

La dépression à l'adolescence est un trouble de l'humeur qui peut avoir de graves conséquences. Cela affecte notamment la manière de penser de l'ad...